Papillon

Papillon suivi de La lionne

papillon-114120

Résumé : Extraordinaire interprète de l’opéra de Puccini Madame Butterfly, la cantatrice Tamaki Miuri donne ce soir un dernier récital bouleversant. Parmi les spectateurs, Kiyohara se remémore un autre récital, vingt ans plus tôt, à la Scala, auquel assiste la jeune Hanako.

Auteur : Yukio Mishima

Mon avis :

     Ce livre traînait dans ma bibliothèque depuis des années. Je l’avais acheté avant un passage en caisse à la fnac, vous savez, parmi ces livres qui sont là pour vous tenter pendant que vous faites la queue? Il y a quelques jours je cherchais un livre que je pourrais facilement emporter dans mon sac pour m’accompagner dans les transports lyonnais. Ce livre étant très court et contenant deux nouvelles, il m’a semblé parfait.

     Je m’étais grandement fourvoyée. Je ne sais pas si c’est de l’avoir lu pendant ma pause déjeuner ou si c’est le style d’écriture lui-même, mais je n’ai pas réussi à apprécier la première nouvelle, Papillon. La vérité c’est que je me suis perdue parmi les noms des protagonistes et les époques. J’étais un peu perdue dans l’histoire, dans l’intrigue. 

Si j’ai aimé la poésie de certains passages, je n’ai malheureusement pas bien compris l’histoire elle-même. Je n’ai donc pas vraiment apprécié cette première nouvelle.

     La seconde, La lionne, plus longue, m’a paru bien plus claire. J’ai bien saisi les différents personnages, leurs natures dévoilées au détour d’un souvenir puis d’un acte, leurs destins intrinsèquement liés. Cette nouvelle n’a rien de joyeux, elle est tragique. Mais malgré la tragédie, on n’arrive pas à être attristé par un personnage ou un autre. Les vices de la nature humaine sont exposés ici d’une manière trop simple et directe pour provoquer l’apitoiement.

J’ai trouvé originale et intéressante la manière dont chaque personnage et leurs actes sont décrits. Dans une impression de simplicité et sans jugement. Une énonciation de faits. Aussi vils ou moches qu’ils puissent nous paraître.

Après ma lecture compliquée de Papillon, cette deuxième nouvelle m’a donc surprise.

En bref : Une lecture qui laisse un arrière-goût de tragédie, avec une deuxième nouvelle qui a eu plus d’impact sur moi que la première, pour laquelle je pense être malheureusement passée à côté du sens.

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s