Ceux des limbes

syros20-20ceux20des20limbres20-20brissotRésumé : Du haut du Mont-Survie, Oto admire chaque jour la forêt qui l’encercle à perte de vue. Elle est si belle qu’il en oublierait presque ce qui se tapit sous les arbres. Mais lorsque la montagne s’endort, que les lumières s’éteignent et que les voix s’effacent, le vent résonne d’un chant inhumain, effroyable : le gémissement des limbes, les victimes de l’épidémie. Bientôt, Naha devra passer plusieurs jours et plusieurs nuits dans la forêt. Oto ne va pas rester à attendre qu’elle revienne vivante. Quitte à être une proie de plus, il va sortir aussi.

Auteure : Camille Brissot

Mon avis :

     Avec Ceux des Limbes, on plonge dans un univers qui allie de manière presque magique des décors de rêves, des conditions de survie difficiles et un inquiétant danger sous forme de zombies.

      Oto et Naha vivent au Mont-Survie, une montagne entourée d’une immense forêt, elle-même peuplée de Limbes. Les Limbes sont la raison pour laquelle le peuple d’Oto est confiné sur le Mont, lui-même divisé en étages qui font malheureusement penser aux castes… Les plus pauvres, les moins indispensables, sont au pied de la montagne. Ils sont les plus exposés au danger qui menace constamment. On ressent fortement l’injustice et l’on ne peut s’empêcher d’être révolté. Mais on n’a finalement pas le temps de s’attarder tant que ça dessus.

      On ressent une forme de claustrophobie à être sur le Mont-Survie avec Otolan. Vivre en autarcie sur cette montagne, ne jamais pouvoir la quitter, admirer les beautés de la nature à nos pieds sans pouvoir s’en approcher… On ressent avec Oto cette envie, ce besoin, de vivre, au lieu de survivre.

     Mais en même temps, on ressent la peur et l’angoisse liés à la menace qui se cache entre les arbres. Cet ennemi contre lequel on ne peut rien. Cet ennemi qui nous dépasse en nombre, et auquel on est si vulnérable…

     Je me suis vraiment faite happer dans cet univers, tissé de mystères et de peur, de courage et d’espoir.  J’ai dévoré ce livre, et j’ai hâte d’en connaître la suite (malheureusement vu que celui-ci sort le 15 avril, je vais devoir patienter un peu avant le tome 2), de retrouver tous ces personnages qui sont terriblement imparfaits, ce qui leur laisse beaucoup de marge pour évoluer.

     En effet, bien que j’ai adorés certains personnages secondaires, Oto et Naha ont mis plus de temps à se frayer un chemin vers mon affection. Je garde encore des réserves d’ailleurs concernant cette dernière. Elle a encore beaucoup à changer avant que je l’apprécie pleinement. Mais cela fait partie des raisons pour lesquelles je veux tant la suite : en un tome ils ont déjà tous évolué, et ils sont en bon chemin pour continuer dans la bonne direction!

En bref : Un roman au suspens constant, dans un décor magnifique, que la menace constante rend presque magique.

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s