Everless

everless-1003789Résumé : In the land of Sempera, the rich control everything – even time. Ever since the age of alchemy and sorcery, hours, days and years have been extracted from blood and bound to iron coins. The rich live for centuries; the poor bleed themselves dry.
Jules and her father are behind on their rent and low on hours. To stop him from draining himself to clear their debts, Jules takes a job at Everless, the grand estate of the cruel Gerling family.
There, Jules encounters danger and temptation in the guise of the Gerling heir, Roan, who is soon to be married. But the web of secrets at Everless stretches beyond her desire, and the truths she must uncover will change her life for ever… and possibly the future of time itself.

Auteure : Sara Holland

Mon avis : 

     Everless m’a emmenée de surprises en surprises. L’histoire a plusieurs couches (comme les oignons et Shrek) confondues les unes dans les autres. Certaines d’entre elles on devine d’emblée. D’autres nous mènent en bateau avant de se dévoiler au moment le plus inattendu.

     Les personnages aussi sont comme des oignons. Ils se dévoilent petit à petit, ou soudainement lorsque l’on croyait les avoir cernés. Ils nous font parfois même verser une larme (que l’on essuie discrètement parce qu’on a pas envie d’admettre qu’on a les yeux sensibles).

     Dans un monde où tout se monnaye avec du temps, chaque seconde est précieuse. On est donc propulsé d’emblée au cœur de la vie de Jules et des ennuis dans lesquels elle se fourre pour essayer de sauver son père.

 

 

film-time-out-andrew-niccol

    Le concept de payer avec du temps de sa vie m’a fait penser au film Time Out que
j’avais adoré. Déjà dans le film on voyait de manière évidente la différence entre les riches et les pauvres, et les conséquences de ce que ce drainage financier faisait à ceux situés au bas de l’échelle. Ajoutez-y de la magie, des châteaux et des royaumes, saupoudrez de mystère quant à l’origine du procédé alchimique qui a permis de lier le temps au sang, et vous êtes dans Everless.

     Le tout, avec des personnages, qui, au premier abord sont exactement ce à quoi on s’attend, de manière presque cliché, dans le genre. Avant qu’ils ne dévient de leur trajectoire et nous surprennent. J’ai tout de même trouvé que l’évolution de certaines relations était un peu trop rapide et prévisible à mon goût. Mais cela a été bien vite effacé par le reste de mes surprises.

    Et l’une d’entre elle a été de découvrir, quand il ne me restait qu’une vingtaine de pages, qu’Everless n’est pas un One shot, mais un premier tome! Il me faut donc attendre avant d’avoir la suite…

En bref : Un roman qui vole le temps, tant on ne le voit pas passer quand on a le nez dedans!

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

2 commentaires sur « Everless »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s