The Cruel Prince

the-folk-of-the-air-tome-1-the-cruel-prince-924024Résumé : One terrible morning, Jules and her sisters see their parents murdered in front of them. The fearsome assassin abducts all three girls and brings them to the world of Faerie, where Jude is installed into the royal court. Mocked and tormented for being merely mortal, Jude soon realises that to survive in this treacherous, dangerous, new world, she needs to be as smart, cunning and deceitful as the Fay themselves.
But the stairway to power is fraught with shadows and betrayal. And looming over all is the infuriating, arrogant and charismatic Prince Cardan. Jude must take the utmost care…

Auteure : Holly Black

Mon avis :

     Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en ouvrant ce livre. J’en avais entendu beaucoup parler, en positif, mais j’ai eu mes doutes lors des premiers chapitres. En effet j’ai eu bien du mal à apprécier Jude, le personnage principal. J’ai bien plus apprécié sa sœur aînée, que j’aurais adoré avoir comme personnage principal (un hors-série sur elle serait le bienvenue, je dis ça….).

     Une fois la dernière page du livre tournée, je ne saurais toujours pas dire si j’apprécie Jude. Il y a beaucoup de traits de sa personnalité qui sont loin de faire partie de mes favoris. Pourtant j’en suis venue à la comprendre et à voir pourquoi elles faisaient les choix qu’elle faisait, presque à accepter les moins évidents. Et bien sûr j’admire sa force de caractère et son besoin d’indépendance. Sa soif de se suffire à elle-même, d’être capable de prendre soin d’elle dans un univers à la fois hostile et attirant m’a impressionné.

    Son antagoniste, le Prince Cardan, quant à lui, ne m’a pas impressionné. Il était exactement ce à quoi je m’attendais, nourrissait exactement les sentiments que je lui avais prêté dès les premières pages. Il ne m’a pas étonnée. Du coup il m’a un peu déçue. Par contre finalement j’étais contente que l’histoire tourne bien moins autour de lui que je ne m’ attendais.

     On est plongé dans un univers féerique à la fois lumineux et sombre, trompeur et magique, attirant et effrayant. L’action n’est pas omniprésente, mais la tension vécue par Jude en tant qu’humaine, au quotidien, est palpable et crée une forme d’addiction nous empêchant de reposer le livre tant qu’on ne l’a pas fini.

     Les rebondissements et bouleversements ne manquent pas pour autant, et j’ai été vraiment prise dans les intrigues, dont j’ai hâte de continuer à découvrir l’ampleur dans la suite de ce roman.

En bref : Un roman où les faes ne font pas rêver, et pourtant on rêve de rejoindre Jude et son univers!

Publicités

7 commentaires sur « The Cruel Prince »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s