Allégeance #PLIB2018

Lebenstunnel tome 1

wp-1521126067631..jpgRésumé : Et si le dénouement de la Seconde Guerre Mondiale n’était pas celui que l’on connaissait? 200 après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le fürher domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

Auteure : Oxanna Hope

Mon avis :

     Lebenstunnel est la première uchronie que je lis, et je pense qu’elle ne sera pas la dernière. J’ai bien aimé cette projection dans un monde où la donne était changée. Imaginer ce à côté de quoi on est passé lorsque l’Histoire s’est écrite. Ça permet aussi, d’une certaine manière, de relativiser, mais aussi de se rappeler qu’aujourd’hui c’est nous qui écrivons l’Histoire de demain, il nous faut donc garder en tête que nos actions (ou inactions) ont des conséquences sur notre avenir et les futures générations.

      Dans Allégeance, on plonge directement dans le quotidien de Krista qui a grandi dans un monde sous domination nazie. Au point qu’elle trouve normal les discours sur la race supérieure Aryenne, la sélection pas du tout naturelle pour purifier le sang, l’endoctrinement constant, le contrôle du peuple par le Fürher, l’absence de libre-arbitre… tout cela fait partie de son quotidien, de sa manière de vivre. Le système a été mis en place il y a 200 ans, et si Germania est la capitale mondiale, c’est que ce système est le bon, celui qui fonctionne. Krista n’a aucune raison de remettre son monde en question.

     Jusqu’à ce qu’il soit chamboulé, jusqu’à ce qu’elle se retrouve face à face avec des non Aryens. A partir de là, c’est un enchaînement de situations dangereuses, de remise en question. Pourtant j’ai eu l’impression qu’à aucun moment elle n’avait vraiment le choix. C’est presque comme si elle se laissait constamment porter, par la situation, par les gens, par Elias et ses sentiments contradictoires à son égard. j’ai trouvé un peu trop facile et rapide la relation qui se mettait en place entre eux. Pour le reste, ses doutes, son côté parfois un peu trop fragile voire faible, ils m’ont paru normaux au vu de la situation.

   Quasiment jusqu’à la fin j’aimais bien ma lecture. C’était sympathique, mais sans grande surprise. Cette lecture m’a fait penser à d’autres (notamment Les Âmes Vagabondes de Marissa Meyer pour le côté communauté secrète qui vit enfermée), sans se démarquer particulièrement. Et puis il y avait des choses qui me faisaient tiquer, me faisant croire à des incohérences.

     Jusqu’au grand final! Je ne l’ai pas vu venir et ça a tout remis en question. J’ai été complètement bluffée! Et au passage tout ce que je pensais être des incohérences a trouvé sa réponse dans les derniers chapitres.

      On quitte les personnages à une croisée des chemins, beaucoup de possibilités et des tâches d’une ampleur effrayante s’ouvrent à eux !  J’ai vraiment hâte de connaître leurs choix et les directions que chacun va prendre, et de savoir comment ils comptent assumer les conséquences de leurs actes.

En bref : Une uchronie bien construite, qui ne manque pas de surprendre!

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

4 commentaires sur « Allégeance #PLIB2018 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s