Horrorstör

horrorstorRésumé : Il se passe quelque chose d’étrange au magasin de meubles Orsk à Cleveland, en Ohio. Ces derniers temps, les employés découvrent, en arrivant le matin, des étagères Kjërring démontées, des piles de gobelets Glans renversées, des armoires Liripip fracassées…
Les ventes sont en berne, les responsables de rayon paniqués : les caméras de surveillance ne montrent rien d’anormal.
Pour lever le mystère, une équipe de trois employés s’engage à rester sur place toute une nuit. Au cœur de l’obscurité, ils arpentent les allées du showroom désert, courent après d’inquiétants bruits et finiront par se confronter aux pires horreurs…

Auteur : Grady Hendrix

Mon avis :

     Horrorstor n’est pas trop le genre de livres que je lis en général. Son but est de faire peur. Et je suis une flippette, donc j’évite ces livres-là. La saga de l’Epouvanteur me fait déjà assez peur comme ça, c’est le maximum que je puisse gérer. Mais pour Halloween il y a deux ans Arthurbookishdream avait proposé cette lecture commune, et ça m’avait donné envie. Bon, au final je ne l’ai lu que l’année suivante.

    Et effectivement ce n’était pas une lecture joyeuse! Je n’ai pas non plus ressenti le besoin de me cacher sous ma couette pendant des jours, et je n’ai pas eu tant de cauchemars que ça (ce qui est un exploit). L’ambiance générale, à partir du moment où Amy et ses collègues passent la nuit au magasin est particulièrement angoissante, et dégénère très vite vers du surnaturel assez flippant.

     On est donc constamment sous tension, en plein suspens. Pourtant j’ai mis assez longtemps à le lire. Je n’étais pas non plus à fond dedans. Et je n’ai pas vraiment apprécié le personnage principal, Amy, qui a une personnalité assez creuse. Du début à la fin du livre ses questionnements sur sa propre vie, sur elle-même m’ont fortement agacée. C’est le genre de personne à qui j’ai envie de mettre un bon coup de pied aux fesses, et si elle ne se bouge toujours pas, juste de m’en tenir éloignée. Bref, elle n’a pas ce qu’il faut pour devenir ma meilleure copine.

     En dehors de ça, l’histoire a vraiment pris une tournure à laquelle je ne m’attendais pas et je n’ai pas pu prévoir du tout ce qui venait ensuite. Ce livre m’a menée de surprise en surprise, pour me laisser sur une fin tout aussi surprenante. Je ne suis pas tout à fait sûre de réussir à déterminer si je suis contente que ça se finisse ainsi ou si ça ne le plaît pas du tout. Étrange comme sensation.

En bref : Une lecture inattendue, hors de mes habitudes, que j’ai toutefois apprécié, sans que ça ne m’ait donné l’envie d’en faire une habitude.

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

2 commentaires sur « Horrorstör »

  1. La couverture de ce roman me fait toujours autant flipper, un mélange de vie courante avec un zeste d’horreur…
    Pas trop mon genre de lecture, mais comme toi, je pourrais me laisser tenter un de ces jours.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s