L’apprentissage

Power Club tome 1

power-club-tome-1-l-apprentissage-1008167Résumé : Anna n’est pas née sur Krypton, pourtant elle s’apprête à devenir une super-héroïne. Jeune et riche, elle répond aux critères du Power Club! Les termes du contrat sont les suivants: on lui inocule des boosters, une technologie de pointe qui la rend en quelques jours surhumaine, elle entre dans la légende aux côtés des huit super-héros déjà célèbres. En échange, elle se doit d’incarner le rêve absolu, de vendre son image aux médias, aux plus grandes marques.
Il me Et, accessoirement, elle est libre de sauver le monde.

Auteur : Alain Gagnol

Mon avis :

Il me semble que Power Club faisait partie de la pré-sélection du PLIB2018 et c’est ce qui avait attiré mon attention. Je l’ai donc lu en lecture commune avec Elvire, et on a toutes les deux adoré notre lecture!

Cette histoire de super-héro a un concept original, des super héros différents de ce qu’on a l’habitude de voir. Je suis une grande fan de Marvel et DC, donc retrouver en roman ce type de personnage me comble. On est plus proche des personnages des derniers films Marvel, avec un côté humour et héros imparfaits. Et en même temps on en est loin. Ben oui, parmi les Avengers, le seul à avoir payé pour avoir des super-pouvoirs c’est Tony Stark. Et encore! Il a eu la décence de les fabriquer lui même!

Ici on se retrouve avec une bande de gamins pas tout à fait sortis de l’adolescence et étant nés avec une cuillère en or saupoudrée de diamants dans la bouche. Il y  déjà de quoi se poser des questions quant à leur capacité, voire même juste leur volonté, de sauver le monde…

On va surtout suivre Anna, dernière recrue dans ce monde régi par l’argent. Ayant un minimum de jugeote, elle va garder ses capacités de réflexion une fois ses boosters acquis, et ainsi questionner ce qui l’entoure.

La différence des classes, les passe droit accordés aux riches et les privilèges etc sont des thèmes évidemment abordés ici, mais on ne les affronte de face qu’assez tardivement je trouve et de manière assez superficielle à mon goût même si l’on sent que le message est véhiculé tout doucement tout le long. En espérant être plus satisfaite du traitement du sujet dans la suite.

Pour ce qui est de l’histoire, on rentre dedans assez vite. Si la véritable intrigue n’est vraiment traitée que bien plus tard dans le livre, on ne s’ennuie pourtant pas d’ici-là puisque l’on suit les premiers pas d’Anna dans le Power Club, les changements qu’elle vit, les rencontres. Le rythme est bon. Et les choses s’accélèrent à la fin au point que passé la moitié du livre, il est presque impossible de le lâcher. On veut connaître la suite. On veut savoir si Anna va réagir, si oui, comment, comment elle va s’en sortit etc.

L’écriture a donc un côté addictif. Et le fait qu’on rêverait d’être à la place de l’héroïne en  rajoute encore!

En bref : Une très bonne lecture dans un monde de super-héros différents!

Publicités

Un commentaire sur « L’apprentissage »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s