Le sang n’oublie jamais

Les Mystères de Larispem tome 1

http3a2f2fwww-elbakin-net2ffantasy2fmodules2fpublic2fimages2flivres2flivre-le-sang-jamais-n-oublie-1Résumé : Larispem 1899,
Dans cette  Cité-Etat indépendante où les bouchers constituent la caste forte d’un régime populiste, trois destins se croisent… Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l’apprentie louchébem, et Nathanaël, l’orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l’ombre d’une société secrète vient planer sur la ville. Et si les Frères de sang revenaient pour mettre leur terrible menace à exécution?

Auteure : Lucie Pierrat-Pajot

Mon avis :

Dans cette uchronie on se retrouve dans un Paris étrangement futuriste, où les automates sillonnent les cieux et les rues de la ville 30 ans après une révolution gagnée par le peuple.

On découvre donc ce Paris post-empirique dans lequel les bouchers sont la caste la plus respectée, et les inventeurs tels que Jules Verne les plus admirés.

D’entrée de jeu on rencontre Liberté et Carmine. Plus tard Nathanaël entre en jeu. Si les deux filles sont amies, elles ne croisent pas la route du jeune orphelin d’emblée. Mais les circonstances que l’on découvre au fur et à mesure montrent clairement que leurs différents destins sont liés, d’une manière qu’ils sont bien loin d’imaginer.

Au travers d’une écriture fluide, agréable et originale, puisqu’on y découvre tout un argot propre à l’époque, on est entraîné dans une histoire dont on devine très vite qu’elle est plus complexe que les personnages ne le pensent au début. Les indices se mettent en place, l’intrigue se développe. En tant que lecteurs on n’est pas perdus, on peut déjà deviner les grandes lignes, mais les personnages eux, sont dans le flou. Cela promet une suite intéressante que j’ai hâte de découvrir, pour retrouver mes personnages en plein questionnement, et surtout Liberté et Carmine dont j’apprécie particulièrement les personnalités pourtant si différentes.

En bref : Une lecture originale dans un Paris tout aussi inédit!

Bonne lecture!

Xoxo!

Publicités

8 commentaires sur « Le sang n’oublie jamais »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s