La Seconde vie de d’Artagnan

Le Simulacre tome 1

http3a2f2fwww-elbakin-net2ffantasy2fmodules2fpublic2fimages2flivres2flivre-la-seconde-vie-de-d-artagnan-473-1_thumbRésumé : Imaginez une France où les gentilshommes s’affrontent à coups de rapières énergétiques, de pistolets à lumière et voyagent en diligence aériennes.
En chemin vers la Versailles Céleste, la nouvelle résidence du Roy en orbite au-dessus de la Terre, Estella, une jeune voleuse, croise la route de Charles de Batz Castelmore plus connu sous le nom de… d’Artagnan.
Poursuivi par les mécanomates du Cardinal de Richelieu, le capitaine des mousquetaires confie une bague à la belle avant de se sacrifier pour lui permettre de fuir.
Sur notre Terre, s’éveille un jeune homme de vingt ans qui ressemble trait pour trait au capitaine défunt. Il est « Le Simulacre », le double du d’Artagnan originel. Il sait qu’il doit trouver Estella, rallier ses compagnons et, au mépris du danger, sauver le royaume et peut-être bien le monde…

Auteur : Jean-Luc Marcastel

Mon avis :

Les adaptations des mousquetaires d’Alexandre Dumas ne manquant pas, et j’avoue les adorer bien que je n’ai pas encore lu l’oeuvre d’origine. Mais après avoir enchaîné la saison 1 de la série The Musketeers, j’étais vraiment dans l’humeur parfaite pour commencer Le Simulacre. (J’ai voulu prendre le livre de Dumas en audiobook mais comme une idiote je n’ai pas écouté l’extrait, et quand j’ai réalisé que je ne supportais pas la voix ennuyeuse et condescendante du lecteur c’était trop tard, je me suis donc rabattue sur la réécriture que j’avais dans ma pal!).

Je ne m’attendais pas autant au côté science-fiction, avec la technologie hyper avancée des archanges, les mécanomates etc,  mais ça a été une bonne surprise. Ça donne une forte originalité à cette réécriture, bien qu’on y retrouve directement d’Artagnan, le cardinal de Richelieu, Athos, etc

Le récit ne manque pas d’humour et de légèreté, et ses personnages de personnalité et surtout de sang chaud. Ça pourrait presque faire cliché, mais dans une histoire de mousquetaires, c’est comme ça qu’on les veut nos personnages! Et puis on nous répète bien assez que c’est parce qu’ils sont Gascons!

Pour le reste, le rythme est effréné. L’action est présente à chaque page, on a à peine le temps de marquer une pause qu’on est entraîné dans l’aventure suivante. L’enchaînement est palpitant et sans pause, aucun temps mort; Et c’est comme ça que l’on se retrouve à la fin du livre sans même s’en être aperçu!

En bref : Un récit d’aventure palpitant, au rythme effréné et aux personnages fort divertissants!

Publicités

Un commentaire sur « La Seconde vie de d’Artagnan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s