Reine de Cendres

La Trilogie du Tearling tome 1

https3a2f2fpopcornandgibberish-files-wordpress-com2f20172f122freine-de-cendresRésumé : Après la mort de sa mère la Reine Elyssa, Kelsea Raleigh a grandi en exil, loin des intrigues du Donjon royal où son oncle a pris le pouvoir. Le jour de ses dix-neuf ans, une garde l’escorte de son repaire à la capitale, où elle doit reconquérir la place qui lui revient de droit.
Kelsea ne s’est jamais sentie aussi peu capable d gouverner. Pourtant, les atrocités qu’elle découvre vont la pousser à commettre un acte d’une incroyable audace, qui jette tout le pays dans la tourmente.
Long périple semé d’embûches, plein de bruit et de fureur, de trahisons et de combats… Pour Kelsea, l’épreuve ne fait que commencer.

Auteure : Erika Johansen

Mon avis :

La première édition, parue sous le nom La Reine du Tearling, me laissait dubitative, je n’étais pas sûre de vouloir la lire (et dans ma tête Tearling se substitut à Curling, donc l’image de ce sport Canadien gâchait un peu l’envie). Mais je suis vraiment ravie que cette nouvelle édition soit sortie. J’ai bien failli passer à côté d’une super lecture, que j’ai d’ailleurs partagée avec Virginie, qui a autant apprécié sa lecture que moi!

L’univers m’a bien plu. On se trouve dans un monde postérieur au notre, mais dont la technologie est tout à fait différente, bien plus proche de celle du Moyen-Age. Donc on a un côté médiéval dans le futur… C’est original et ça marche pour moi. On a pas mal de détails, sans en avoir trop; on sent qu’il nous reste beaucoup à apprendre sur l’histoire du Tearling, mais on le découvre au fur et à mesure, on n’est pas assommé d’informations.

Les personnages sont le point fort de ce premier tome. Ils sont déjà très intéressants au moment où on les rencontre, mais leur évolution l’est encore plus. Ici on n’a pas de tout blanc ou tout noir, pas de personnage parfait. Bien au contraire. Leurs défauts les rendent bien réels. Je suis particulièrement fan du Fetch, et j’ai hâte d’en savoir plus sur lui et son histoire qui semblent bien complexes.

Kelsea quant à elle, je l’ai adorée. Elle est loin d’être parfaite. Elle est criblée de doutes, elle a peu confiance en elle, elle se pose les mêmes questions sur son corps, sur ses propres capacités, qu’une jeune femme de 19 ans se poserait. Ça ne l’empêche pas de relever la tête et de faire preuve de détermination quand c’est important. Elle a une évolution intéressante et impressionnante. Elle ne se morfond pas, elle va de l’avant. Ce mélange de manque de confiance en soi et de volonté en font un personnage passionnant que j’ai hâte de retrouver dans la suite.

Sans perdre en légèreté, l’univers est assez sombre et violent. Il y a un côté très (malheureusement) réaliste. J’admets que je me serais passée des scènes de nudité et de fesses liées à la Reine Rouge que j’ai trouvées un peu trop clichés, mais pour le reste, les autres scènes dépeignent la brutalité du monde de Kelsea, donc elles me semblent justifiées.

En bref : Un coup de cœur pour le premier tome de cette saga, pour le Fetch et pour Kelsea!

Bonne lecture!

Xoxo

Publicités

8 commentaires sur « Reine de Cendres »

    1. C’est vrai que finalement il est assez introductif, mais sans être ennuyeux ou long pour autant. J’ai hâte de lire la suite, même s’il faudrait déjà que je me la procure… Si tu lis la suite n’hésite à me dire ce que tu en as pensé !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s