A Court Of Thorns And Roses

http3a2f2f1-bp-blogspot-com2f-yd7xrcy2zjw2fvfh7_gagb1i2faaaaaaaabig2flsau5vdtao02fs16002f77113_originalRésumé : When nineteen-year-old huntress Feyre kills a wolf in the woods, a beast-like creature arrives to demand retribution. Dragged to a treacherous magical land she knows about onl from legends, Feyre discovers that her captor is not an animal but Tamlin- one of the lethal, immortal faeries who once ruled their world.
As Fere dwelss on his estate, her feelings for Tamlin transform from icy hostility to a fiery passion that burns through every lie and warning she’s been told about the beautiful, dangerous world of the Fae. But an ancient, wicked shadow over the faerie lands is growing, and Feyre must find a way to stop it… or doom Tamlin -and his world- forever.

Auteure : Sarah J. Maas (Throne of Glass, Crown of Midnight, Heir of Fire)

Mon avis :

Un Palais d’Épines et de Roses (de son titre français) a été particulièrement présent sur la blogosphère pendant un temps. Il était partout. Principalement en tant que gros coups de cœur, et parfois en avis mitigés. Très rarement en avis négatif. J’aime beaucoup Sarah J. Maas dont je lis aussi la saga Throne of Glass que j’adore de tout mon cœur, mais j’ai quand même préféré attendre de laisser passer le plus gros de la vague d’engouement que ce livre a provoqué.

J’ai donc fait la rencontre récemment, en lecture commune avec Ouidad, de Feyre, cette jeune femme de 19 ans qui chasse dans la forêt de son village pour subvenir aux besoins de sa famille qui semble ne pas vraiment la valoriser. Les relations que Feyre entretient avec sa famille m’ont semblé être un peu du déjà vu. Cette partie-là, même les évolutions, je les ai vu venir de loin, sans la moindre surprise.

Mais Feyre n’en est pas moins un personnage intéressant. Elle est indépendante, elle est forte, réaliste, et un peu blasée par la vie. Elle n’en attend pas grand chose et se contente de peu. Surtout ce n’est pas quelqu’un qui attend que les choses changent d’elles-mêmes. C’est un trait de caractère auquel elle s’accroche tout au long du récit et j’ai apprécié.

Pour ce qui est de l’histoire, toute la première partie est une réécriture de la Belle et la Bête version Faes. J’aime les réécritures, j’ai apprécié celle-ci, qui suit un bon rythme, logique et pas trop rapide, bien que pas si dynamique. Je ne me suis pas ennuyée, et j’ai apprécié que les relations ne soient pas précipitées, que la romance ne se mettent en place que lentement.

La seconde partie par contre s’accélère. Le contexte devient plus sombre, plus oppresseur, et en conséquence on ne peut plus lâcher le livre. Rhysand y est aussi plus présent et… on ne peut pas s’empêcher de l’adorer malgré ce qu’il est!

J’ai vraiment adoré l’histoire, le rythme, l’écriture, les personnages. Il y a une grosse différence entre les deux parties, presque comme si c’étaient deux livres différents, donc l’histoire se savoure de deux manières très différentes.

Entre cette différence marquée qui perturbe un peu et quelques scènes d’objetisation que j’ai trouvées inutiles, ce premier tome n’est pas un coup de cœur et n’est pas à la hauteur de Throne of Glass. J’ai pourtant hâte de lire le tome 2 de cette saga, la fin du tome 1 laissant entrevoir une suite particulièrement alléchante!

En bref : Un premier tome qui lance une série plus que prometteuse!

Bonne lecture!

Xoxo!

Publicités

2 commentaires sur « A Court Of Thorns And Roses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s