4 jours à Màlaga – Partie 1

Hello Fairies!

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, je trouve qu’il n’y a rien de mieux que de partir en vacances en septembre. Je trouve ça bon pour le moral!

La première semaine de septembre je suis donc partie quatre jours et trois nuits en Andalousie, avec ma petite sœur. C’était nos premières vacances rien que toutes les deux, on avait besoin de se changer les idées, et si on connaît bien Barcelone, le sud de l’Espagne nous était totalement inconnu. Et bien, pour ce qui est de profiter et de se changer les idées, c’est mission accompli!

Bien que l’on ait organisé notre séjour très tardivement, on a réussi à vraiment bien s’en sortir. Pour environ 270€ chacune, on a eu nos vols aller-retour et le logement dans un super appartement au centre de la ville.
De plus, on a choisi de se faire plaisir sur place, et on a mangé dehors tous les jours. Et à chaque fois on s’en est sorti à des prix très raisonnables! Tapas, churros, cafés en terrasse, mais aussi resto chic avec La Mafia se sienta a la mesa, on a profité bien comme il faut!

Quatre jours, c’est court. On a donc dû faire des choix et ne visiter que ce qui nous donnait le plus envie.

DSC_0011

Bien sûr en descendant de l’avion on s’est fait un petit passage à la plage de Malagueta. Même en septembre il y avait du monde! En même temps, il faisait 30°C donc c’est totalement justifié! Malgré le monde on a pu se trouver un petit coin tranquille et on n’a pas été embêtées.

DSC_0004

Le lendemain on s’est levées tôt pour pouvoir visiter Alcazaba et el castillo de Gibralfaro. On nous avait conseillé d’y aller le matin afin d’éviter les grosses chaleurs, en nous précisant que l’on avait un magnifique panorama depuis le château.

L’entrée pour les deux visites nous est revenue à 5,50€ chacune.

Alcazaba

La première partie, Alcazaba démarre par un théâtre gallo-romain puis s’étend de plus en plus haut. La vue depuis les remparts est sublime, et les arches intérieures et les petits jardins sont autant de surprises à chaque nouveau pas. Cette partie-là nous a pris presque deux heures, et encore nous n’avions pas pris de guide et nous contentions d’admirer sans nous arrêter sur l’histoire plus poussée des lieux.

DSC_0015DSC_0044

Gibralfaro

Du haut des remparts de Gibralfaro, on a un magnifique panorama sur la ville, bien mérité après une sacré montée. Entre Alcazaba et Gibralfaro il y a une bonne marche, bien en montée comme il faut. C’est d’ailleurs à cause de cette portion-là que l’on nous avait conseillé de venir le matin et d’éviter les grosses chaleurs. Il faut bien prévoir de l’eau, mais sinon le trajet n’est pas si difficile, les pavés sont réguliers et il y a pas mal de d’ombre.

Une fois arrivées en haut, on a fait un tour dans les jardins puis comme il était midi et qu’on commençait à avoir faim, on s’est posées dans le petit café resto en terrasse dans l’enceinte des jardins. La serveuse a été très agréable, ils font de très bonnes tortillas faites maison et ont de délicieuses olives de Malaga. Bref, la pause était parfaite.

Après cela, on a repris la visite. L’endroit n’a plus grand chose d’un château, mais on en devine les grandes lignes. Cette partie de la visite a été plus rapide pour nous. Non seulement parce que c’est plus petit, mais aussi sûrement parce qu’on commençait à fatiguer un peu.

DSC_0046DSC_0071

Jardin botanico – historico La concepcion

On fatiguait un peu mais pas tant que ça, puisqu’après s’être rafraichies un peu, on s’est mises en route pour le Jardin Botanique. Ce dernier n’est pas dans le centre de Malaga mais un peu en dehors. On a donc pris le bus (ligne 2). Le ticket de bus coûtant 1,30€, on en a eu pour 2,60€, plus l’entrée du jardin à 5,20€.

On y est resté presque 4h. On aurait pu rester 4 de plus. Tout y est magnifique. L’oeil ne sait plus où se poser tant tout est beau.

Il y a un bon mélange de décors : on passe du décor de climat aride avec les cactus, au fleurs colorées, en passant par les cascades et les bambous.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour moi, le jardin botanique est un incontournable à visiter lorsque l’on est à Malaga. On ne peut pas passer à côté.

Ce que j’ai retenu de ces deux visites, c’est qu’en prenant de la hauteur, Malaga est une ville encore plus sublime, que l’on est constamment surpris par la beauté des lieux, et que l’on peut faire tout ça pour un prix dérisoire.

Et voilà pour la première partie du séjour! Un autre article devrait suivre dans les semaines qui viennent pour vous parler des visites de la troisième journée de notre séjour. N’hésitez pas à me dire si vous voulez que je développe un autre point du séjour dans un article, ou en commentaire tout simplement.

Bonne journée!

Xoxo!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s