Thomas Ward L’épouvanteur

L’épouvanteur tome 14

http3a2f2fau-fil-des-pages-be2fwp-content2fuploads2f20172f082fl-pouvanteur-tome-14-thomas-ward-l-epouvanteur-969538-264-432Résumé : « La créature me gratifia d’un sourire hideux qui retroussa ses babines :
– Ton pays appartiendra bientôt à mon peuple. Vos femmes seront soumises à nos lois. Quant aux mâles, hommes et garçons, ils mourront. »
Voilà trois mois que des jeunes filles meurent dans des circonstances mystérieuses. On les retrouve dans leur lit, couvertes de sang, une expression terrifiée sur le visage. Leur fantôme hante les lieux, attendant que quelqu’un comprenne de quelle horreur elles ont été victimes.

Auteur : Joseph Delaney (La revanche de l’épouvanteur, Alice et l’épouvanteur)

Edition : Bayard Jeunesse

Genre : Fantastique / Jeunesse

Pages : 347

Mon avis :

Ce tome 14 était un peu une surprise pour moi, j’étais persuadée que la saga se terminait avec le tome 13, mais quand je l’ai fermé j’ai bien compris que ce n’était pas la fin. En effet, dans le tome hors-série sur Grimalkin on prenait conscience d’un nouveau danger venant du Nord. Jusqu’à la fin du tome 13, celui-ci n’était pourtant pas mentionné, mais il conclut quasiment celui-ci, laissant donc comprendre que le tome 13 n’était que la fin du premier cycle.

Dans ce tome 14 on reprend l’histoire quelques mois après les événements majeurs du tome 13. Beaucoup de choses ont changé et Tom se retrouve avec de lourdes responsabilités et surtout de nombreuses sources de chagrin. Il est différent, il doute énormément de lui-même et a bien plus de mal à prendre des décisions que lors du premier cycle. Les bouleversements du tome 13 ont sérieusement ébranlé sa confiance en ses propres décisions.

Pourtant il est toujours lui-même, et au final il fera ce qu’il pense être le mieux, même si, comme toujours, ce n’est pas la voix normale des Epouvanteurs. Mais il a toujours été différent, plus ouvert. C’est comme ça qu’il se retrouve avec Jenny, une fille, comme apprentie. Et là j’ai envie de dire un grand oui! à Tom ce féministe qui a appris aux côtés d’Alice, de sa propre mère ou de Grimalkin que les filles étaient tout aussi apte aux tâches difficiles et dangereuses que lui!

On a donc un nouveau personnage qui est introduit ici, Jenny, que j’ai trouvé assez intéressante, et dont j’attends beaucoup dans les prochains tomes. On retrouve aussi Grimalkin. D’autre personnages font de brèves apparitions, mais c’est principalement eux trois. Ce trio, et le nouvel ennemi : le peuple des Kobalos.

Ce premier tome du cycle est là pour introduire le nouvel environnement, il y a finalement peu d’action. Mais le retournement final (assez inattendu il faut le dire) promet un second tome intéressant, et j’ai presque hâte d’être à Halloween prochain pour lire la suite!

En bref : Un tome pivot qui permet d’introduire une nouvelle intrigue.

Bonne lecture!

Xoxo!

Publicités

2 commentaires sur « Thomas Ward L’épouvanteur »

  1. J’ai aussi été surprise quand j’ai vu qu’il y avait un tome 14… J’avais peur que l’auteur ne tire trop sur la corde, mais visiblement les critiques sont bonnes 🙂 Il faut d’ailleurs que je me remette dans la saga.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s