La fin du Cycle – New-York

Saga Anthea

41scxih0q9l._sy346_Résumé :  A Fall River, le Cycle Blanc créé par les sœurs d’Anthea s’achève et partout à travers le monde, les Mastels découvrent leurs dons.
A New-York, Gabriel rend visite à sa sœur Vera, bien loin de se douter que sa vie est sur le point de changer.
Cette courte nouvelle s’inscrit dans l’univers d’Anthea mais est indépendante de l’histoire de Cassandra et Max. C’est la première d’une série de nouvelles visant à montrer les répercussions de la fin du Cycle Blanc, période sans magie, à travers le monde.

Autrice : Tia Wolff (Les MastelsLes Sorciers)

Edition : auto-édition

Genre : fantastique

Mon avis :

 Lorsque j’ai lu les événements relatifs à la fin du Cycle Blanc dans Les Mastels, le tome 1 de Anthea, quand j’ai vu la difficulté qu’avaient Max et Cassandra à comprendre leur situation et tous ses bouleversements, j’ai eu une pensée pour tous les autres. Je me suis demandée comment se sont débrouillés ceux qui n’étaient pas guidés, ceux qui, n’étant pas liés directement à la prophétie se retrouvaient hors du cercle de l’action, et donc un peu oubliés de ceux et celles qui avaient les réponses.

Dans le tome 2, Les Sorciers, on a un début de réponse concernant les Mastels et les Sorciers qui vivent non loin de Max et Casey, ceux qui les côtoient. Mais je continuais de me demander : et les autres? Ceux qui ne sont pas au cœur de l’action, ceux qui subissent ? Comment ont-ils réagit, comment ça s’est passé pour eux?

Dans cette nouvelle, Tia Wolff a répondu à mes interrogations, au travers des jumeaux Gabriel et Vera. Ils n’ont rien en commun avec les personnages de Anthea, ils n’ont pas le même âge, ne vivent pas dans la même ville, ne sont pas de la même famille. Ils ignorent tout les uns des autres. Gabriel et Vera sont donc seuls face à la fin du Cycle Blanc et ce que celle-ci implique.

La nouvelle est courte, mais elle montre vraiment que l’autrice n’a pas oublié qu’il y avait un monde en dehors de Fall River, et que celui-ci est tout autant touché par les événements. Cela montre une fois de plus que l’univers d’Anthea est bien construit.

On ne passe finalement que peu de temps avec Gabriel et Vera, mais ça nous laisse largement le temps de s’attacher à eux, et d’avoir envie de réclamer d’en savoir plus sur ce qu’il advient d’eux plus tard. Gabriel est touchant avec son attachement à sa sœur, son côté à la fois protecteur mais pas trop, pour laisser la liberté à sa sœur d’être elle-même, de devenir qui elle est. Vera aussi est attachante à sa manière, avec son caractère étrange.

La nouvelle est courte, mais cela suffit pour nous immerger dans le monde d’Anthea, nous faire aimer de nouveaux personnages et assouvir notre curiosité.

En bref : Le point de vue qu’il me fallait pour répondre à ma curiosité extra-saga!

Bonne lecture!

Xoxo!

2 commentaires sur « La fin du Cycle – New-York »

  1. C’était le but, je suis contente qu’il soit atteint. Je n’imaginais pas que tout s’arrête aux limites de Fall River, ça n’aurait pas été logique. Alors j’ai tenté cette excursion pour parler des difficultés que cela pouvait représenter et surtout du choc. Ce n’est qu’un aperçu mais je suis ravie que tu aies trouvé les jumeaux attachants.
    Merci pour ce retour sur cette courte nouvelle, c’est une jolie surprise !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s