La fille qui tressait les nuages #PLIB2019

la-fille-qui-tressait-les-nuages-1046414Résumé : Saitama-ken, Japon.
Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s’enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets.
Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencé par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai…
Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.

Autrice : Céline Chevet

Editions : Chat noir

Genre : fantastique

#ISBN9782375680797

Mon avis :

La fille qui tressait les nuages est l’un des livres du Plib 2019 qui m’attirait le plus. D’abord parce qu’il fait partie de la collection Neko des Editions du Chat noir, donc il se déroule au Japon, pays dont la culture m’intéresse particulièrement, mais aussi parce que le titre imagé est poétique. Sans compter que je trouve la couverture vraiment très belle, avec ses couleurs douces, ses fleurs de cerisier et ce ciel de coucher de soleil. Tout cet ensemble dégage beaucoup de douceur et de poésie.

Puis ce roman s’est retrouvé parmi les finalistes, et j’ai commencé à en entendre parler plus précisément. Notamment qu’il ne faut pas se fier à sa couverture, et surtout qu’il y a une révélation inattendue à la fin. Tout pour m’intriguer.

Et je n’ai pas été déçue, bien au contraire! Ce roman a été un gros coup de cœur. Céline Chevet a su me mener exactement là où elle le voulait, disséminant des pistes, des indices, me laissant deviner certains éléments, pour mieux me surprendre à la fin. J’étais particulièrement fière d’avoir deviné très tôt certains éléments, et je ne pensais pas pouvoir être surprise. Mais c’est là tout le talent de l’autrice. Elle a endormi ma vigilance pour mieux me surprendre plus loin.

La couverture n’est pas complètement trompeuse. La plume est très douce et l’univers poétique. J’ai eu l’impression d’être projetée dans un film d’animation japonais que j’ai vu il y a quelques années (dont je ne me souviens malheureusement pas du titre) dont j’étais ressortie avec une grande impression de calme, presque de silence, à la limite de la torpeur. J’ai eu l’impression de rentrer dans le même genre d’ambiance, la touche de fantastique dans le quotidien en plus, avec une pointe de magie faisant partie du décor. A première vue tout est calme, tout se passe doucement, sans précipitation, sans cris, sans esclandre.

Mais des choses se passent tout de même. Des questions sont posées qui nécessitent des réponses, qu’elle qu’en soit le prix. Et c’est là que la couverture est si trompeuse. Là on rentre dans le dur, le cruel, le dramatique. Sous un ciel où les nuages tissent des toiles rêveuses, de sombres destins s’entremêlent et de terribles événements se déroulent.

La manière dont l’autrice amène ces éléments, sa façon d’allier douceur et cruauté, drame et poésie, a quelque chose de magique. Du bout de sa plume elle m’a emmenée avec elle dans son univers, elle a attisé ma curiosité au point que je tournais fébrilement les pages de cette histoire pour en savoir toujours plus. J’avais autant besoin de réponses que Julian.

Sombre et triste, tragique et cruelle, douce et poétique. C’est ainsi que je décrirais ce roman, son histoire et sa plume. Un coup de cœur qui m’a laissée sans voix face au talent de Céline Chevet.

En bref : Un énorme coup de cœur pour ce roman poétique et sombre à la fois, qui ne manque pas de nous surprendre.

Bonne lecture!

Xoxo!

4 commentaires sur « La fille qui tressait les nuages #PLIB2019 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s