Lettres écarlates

Meg Corbyn tome1

meg-corbyn-tome-1-lettres-ecarlates-514710Résumé : Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

Autrice : Anne Bishop

Traducteur : Sophie Barthélémy

Edition : Milady

Genre : Bit-lit

Mon avis :

J’ai découvert Meg Corbyn  l’époque où seuls les deux premiers tomes étaient sortis en français. J’étais tombée amoureuse des personnages de cet univers. Maintenant que tous les tomes sont sortis, j’ai décidé de relier les deux premiers avant d’enchaîner avec la suite.

Et je suis à nouveau tombée amoureuse des personnages. Meg, avec son innocence, sa naïveté, son regard presque vierge sur le monde, mêlés à une volonté féroce de vivre me l’ont fait aimer tout de suite. Au cours de ce premier tome, mon affection pour elle a augmenté au fur et à mesure que ses relations avec les membres de l’Enclos se sont mises en place.

Le deuxième personnage qui a su gagner mon cœur est Simon Wolfgard. Il grogne beaucoup et il n’hésite pas à mordre. Mais il est complètement désarmé face à Meg et ça le rend juste adorable. A travers ses yeux on découvre comment les Autres voient les humains, ces bipèdes indésirables. Il souligne ses incompréhensions face à des comportements évidents pour nous, ou pointe le manque de logique de certains autres, mettant le doigt sur de très bonnes questions sur la nature humaine.

Tous les autres personnages, de Monty à Jesper, en passant par Vlad, Erebus, Henry, Tess et j’en passe apportent encore énormément à la diversité des natures animales et des caractères.

Tous ces personnages et ces situations apportent aussi beaucoup d’humour et de situations cocasses qui m’ont valu de beaucoup m’amuser, malgré la menace sous-jacente dans l’histoire. En effet, on ne peut pas dire que les humains fassent preuve de leur meilleur comportement, notamment le « propriétaire » de Meg qui cherche par tous les moyens à la récupérer, quitte à mettre toute une ville en danger…

Dans ce premier tome, le cadre se met en place. Meg trouve sa place dans l’Enclos dont on découvre les principaux acteurs, on commence à mettre en place la relation entre les humains et les Autres, leur place dans la chaîne alimentaire et dans l’équilibre du monde (très clairement on devrait en faire autant et se rappeler que la Terre ne nous appartient pas et que son équilibre est fragile, mais bon…), et surtout, on s’attache à tout ce beau monde.

En bref : Un roman qui allie à la perfection l’humour, la nature, des personnages attachants et la nature humaine dans toute sa splendeur. Un coup de cœur pour ce premier tome.

Bonne lecture!

Xoxo!

7 commentaires sur « Lettres écarlates »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s