Queen of Shadows

Throne of Glass tome 4

throne-of-glass-tome-4-queen-of-shadows-594848Résumé : Everyone Celaena Sardothien loves has been taken from her. But she’s at last returned to the empire – for vengeance, to rescue her once-glorious kingdom, and to confront the shadows of her past…
She has embraced her identity as Aelin Galathynius, Queen of Terrasen. But before she can reclaim her throne, she must fight.
She will fight for her cousin, a warrior prepared to die for her. She will fight for her friend, a young man trapped in an unspeakable prison. And she will fight for her people, enslaved to a brutal king and awaiting their lost queen’s triumphant return.

Autrice : Sarah J. Maas (Throne of Glass – Crown of Midnight – Heir of Fire – A Court Of Thorns And Roses)

Edition : Bloomsbury

Genre : fantasy

Mon avis :

Attention : spoilers pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents.

Il s’est écoulé beaucoup de temps entre ma lecture du tome 3, Heir of Fire, et celle du tome 4, Queen of Shadows. Peut-être l’épaisseur de ce tome a-t-elle joué. Toutefois, j’avais hâte de retrouver Celeana et nos retrouvailles se sont très bien passé. Il y a quelques détails que j’avais oubliés mais tout est bien remis en contexte donc mes problèmes de mémoires n’ont pas été gênants.

A la fin de Heir of Fire, tout semblait perdu pour Dorian et Aedion, et j’étais réellement, sincèrement inquiète pour eux. Notamment pour Dorian pour lequel mon cœur pleurait (oui, mon cœur, pas mes yeux). Je ne m’étais pas rendue compte qu’une partie de moi était restée en suspens tout ce temps, attendant le retour de Celeana à Adarlan, attendant d’elle qu’elle sauve tout le monde. Ou au moins qu’elle sache.

J’a dévoré ce tome en moins de deux jours, sacrifiant mes heures de sommeil sans y réfléchir à deux fois. Celeana, Dorian, Chaol, Rowan, Aedion, même Manon, mais aussi les nouveaux personnages auxquels je me suis très vite attachée, Lysandra, Nesryn et Elide, méritent amplement de renoncer à avoir l’air humain et éveillé.

Une fois lancée dans le livre, j’ai été happée. On n’a pas le temps de s’ennuyer, il se passe tant de choses en si peu de temps, tout est constamment bousculé par des révélations ou des mises en commun d’informations, que l’idée de prendre son temps pour lire n’a pas une seule seconde pour s’immiscer.

Les différentes intrigues, les histoires de chacun des personnages, se réunissent petit à petit, de nombreux éléments se dévoilent soudainement et on a une compréhension plus claire de l’histoire en générale. J’ai été prise par surprise par certaines révélations (une en particulier, qui arrive avec le dénouement final) et j’ai beaucoup apprécié cela.

On voit aussi à quel point Celeana a évolué. Que ce soit au cours de son séjour à Endovier, son temps en tant que Championne du roi au palais, ou celui passé à s’entraîner aux côtés de Rowan, elle a changé. De jeune assassin, protégée de Arobyn, à guerrière prête à assumer son rôle de reine de Terrasen, elle a grandi. Mais elle a aussi ouvert son cœur et ça en fait un personnage à la fois forte et fragile, auquel on est vraiment attaché.

Bref, plus ça va et plus j’adore Celeana. Quant à Chaol, il m’avait déjà déçu durant le tome précédent, à ruminer, à en vouloir à Celeana sans se remettre vraiment en question. Dans ce tome aussi j’ai eu envie de lui mettre des gifles pour lui faire ouvrir les yeux sur son étroitesse d’esprit uniquement liée au fait qu’il a besoin d’en vouloir à quelqu’un d’autre que lui. C’était donc plutôt mal parti. Mais ça s’est arrangé, et il a peut-être une chance que je lui pardonne. Mais lui et moi ne retrouverons jamais ce que nous avions…

Pour ce qui est de Manon, elle est celle qui m’a le plus surprise. Dans le tome précédent, ses passages m’ennuyaient un peu, ne m’intéressant pas vraiment. Ici, ce qui se passe à Morath commence à se relier à ce qui se passe à Adarlan, augmentant l’attrait. Mais surtout, de nouveaux personnages font leur apparition, et Manon pourrait bien enfin évoluer. Elle m’intéresse désormais bien plus, et j’ai hâte de voir les conséquences des changements opérés dans ce tome.

Les pièces sont en place sur l’échiquier, le jeu se dévoile petit à petit. Pourtant, on ne peut pas encore prédire qui prendra la main. J’ai hâte de poursuivre cette saga qui est toujours aussi addictive, l’univers de plus en plus développé, les personnages évoluant de manière très intéressante, le tout parvenant à m’émouvoir aux larmes, à accélérer les battements de mon cœur, me faisant frénétiquement tourner les pages pour savoir la suite, m’obsédant une fois le livre posé.

En bref : Un tome qui marque un tournant dans cette saga toujours aussi addictive!

Bonne lecture!

Xoxo!

Un commentaire sur « Queen of Shadows »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s