Gris Présages

Meg Corbyn tome 3

meg-corbyn-tome-3-gris-presages-799417Résumé : Les Autres ont libéré les cassandra sangue de l’esclavage. Mais à présent, les fragiles prophétesses du sang courent un encore plus grave danger. Simon Wolfgard, le chef des terra indigene de l’Enclos de Lakeside, n’a d’autre choix que de demander l’aide de Meg Corbyn. Chaque entaille la rapproche de la mort mais Autres comme humains ont besoin de réponses, et ses visions représentent le seul espoir qu’a Simon de mettre un terme au conflit. Car l’ombre de la guerre s’étend de l’autre côté de l’Atlantik, et les conspirations d’un groupuscule extrémiste menacent de la propager à Thaisia…

Autrice : Anne Bishop (Lettres écarlates, Volée Noire)

Traducteur : Sophie Barthélémy

Edition : Milady

Genre : Bit-lit

Mon avis :

La fin du tome précédent marque un changement significatif dans la saga. Les cassandra sangue ont été libérées, et les terra indigene sont plus que dégoûtés de ce qu’ils ont découvert de la nature humaine au passage.

C’était déjà présent dans les tomes précédents, mais encore plus marqué ici : il y a une très claire critique des humains. Tout d’abord dans la manière dont ils traitent l’environnement, qui ici force les Autres à prendre des mesures de contrôle, sur la production, les déchets etc. Très clairement, on aurait bien besoin qu’ils viennent nous faire la même chose ici. L’espèce humaine est la plus destructrice au monde, elle n’hésite pas à détruire sa maison si ça lui donne l’impression de faire du profit. Bref, il y a un message écologique qui dès le début m’a fait prendre partie pour les terra indigene.

Ensuite il y a la nature humaine qui est critiquée. Cette propension à détruire, à être égoïste au dépens de tous les autres, cette envie de faire la guerre, de posséder ce qui ne lui appartient pas, de manipuler pour contrôler… Bref, le portrait brossé ici n’est pas joyeux, bien que très réaliste.

Contrairement aux deux premiers tomes, la menace est moins claire, plus subtile, puisqu’il s’agit d’un murmure, d’une voix qui commence sa propagande et lave le cerveau via tous les médias qu’elle trouve.

Les Autres, de par leur nature animale, ne voient pas tout de suite le danger véhiculé par les mots, par une idée. C’est là que les liens qu’ils ont tissé autour de la meut humaine de Meg pourraient leur sauver la vie, puisque cette meute, bien que n’adhérant pas à ces idées, n’y restent pas sourds et voient venir la catastrophe.

Dans le tome précédent on commençait à quitter les frontières de Lakeside, on le fait encore plus ici, découvrant différentes régions de Thaisia. On commence aussi à entendre parler des autres continents, et à réaliser à quel point tout est lié, et comment ce qui se passe au sein de l’Enclos dirigé par Simon pourrait avoir des conséquences mondiales.

Plus j’avance dans cette saga, et plus je tombe amoureuse de ses personnages. Ils sont si imparfaits, si attachants, si différents les uns des autres… C’est ce qui fait la force de cette saga.

En bref : Encore un tome qui emporte dans un tourbillon d’émotions!

Bonne lecture!

Xoxo!

3 commentaires sur « Gris Présages »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s