Empreintes Fauves

Meg Corbyn tome 4

meg-corbyn-tome-4-empreintes-fauves-918154Résumé : La paix fragile qui règne depuis des siècles entre les Autres et les humains est sur le point d’être brisée. Lorsque les humains tentent de s’en prendre à eux, les Autres doivent décider quelle est la part d’humanité qu’ils sont prêts à accepter.
L’alliance entre les Autres et les cassandra sangue, prophétesses de sang exploitées pour leurs dons, a modifié l’équilibre des pouvoirs entre les espèces. Simon Wolfgard, chef de l’enclos de Lakeside, et Meg Corbyn, son amie prophétesse, considèrent ce changement comme une amélioration, mais tous ne sont pas convaincus. Un noyau d’humains radicaux cherche à usurper les terres des Autres en attaquant les terra indigene. Ils sont loin d’imaginer qu’il existe des êtres beaucoup plus anciens et plus puissants que ceux qui peuplent les Enclos – et qu’ils sont prêts à tout pour protéger les leurs…

Autrice : Anne Bishop (Lettres écarlates, Volée Noire, Gris Présages)

Traducteur : Sophie Barthélémy

Edition : Milady

Genre : Bit-lit

Mon avis :

Dans ce tome on monte en puissance. Le mouvement HAT ne se cache plus, la propagande est partout, et encore une fois les humains cherchent à s’approprier par la violence ce qui ne leur appartient pas, à la seule fin de la détruire (ce n’est pas comme s’ils étaient capables de se réguler eux-mêmes pour protéger l’environnement…).

Simon et Meg se retrouvent en plein cœur de la poudrière prête à exploser entre les humains et les Autres, lorsque les Aînés s’en mêlent.

Dans ce tome on a pour la première fois un travail d’équipe entre plusieurs cassandra sangue, ce qui nous donne un aperçu d’autres filles en dehors de Meg. Malgré cela elle reste unique. Elle est la première à avoir eu accès à la liberté, elle est différente.

On voit ainsi comment les filles s’adaptent, leurs difficultés et leur impact. En parallèle on suit d’autres loups, d’autres communautés, toutes en lien avec Simon ou Vlad, les deux terra indigene qui commencent à vraiment comprendre les enjeux, non seulement pour les Autres, mais aussi pour les humains, qu’ils ne jugent pas tous profondément mauvais.

On continue de voir la vie s’organiser autour de l’Enclos, la démarcation entre les gens biens  et intelligents, et les humains lobotomisés par les médias et le mouvement des Humains Avant Tout (hmm ça m’a fait penser à tous ces cons de white supremasists tout le long de ma lecture, étrange, non?) n’est plus une ligne mais un fossé. Reste à savoir s’il y aura des survivants, et si ceux-ci auront compris la leçon…

Sous couvert des Autres et des Enclos, de cet univers imaginaire, l’autrice parvient à faire de nombreux parallèles environnementaux, politiques, anti-racistes… Elle nous envoie des messages clairs (si on sait un minimum lire entre les lignes) qui ne sont rendus que plus urgents par le ton définitif de l’univers et de ses Aînés. Si seulement on avait des Griffes et Crocs de Namid ici aussi…

J’ai donc encore une fois dévoré ce tome, dans lequel j’étais bien plus en tension que dans les précédents, dans l’attente d’une décision, d’un événement qui bouleverserait tout. J’ai adoré les messages. Et comme toujours, les personnages arrivent à se rendre de plus en plus attachant. Et Meg et Simon… Leur relation est juste parfaite. Je ne pense pas être prête un jour à les quitter. Pourtant il ne reste qu’un tome à la saga…

En bref : On monte d’un gros cran en tension dans cet avant-dernier tome!

Bonne lecture!

Xoxo!

2 commentaires sur « Empreintes Fauves »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s