Zoomancie

zoomancie-1216446Résumé : Dans un monde dévasté par les guerres et les catastrophes, les hommes sont coupés les uns des autres par une colère incessante.
A Kuala Lumpur, Spider, un hacker, tente de semer de mystérieux ennemis, aidé par les araignées.
Le ranger Kamili et Ushingi, l’un des derniers okapis, échappent de justesse au massacre de la réserve de Mwanga et découvrent que l’ultime chance de l’espèce réside au cœur de l’Europe en ruines.
A Paris, Faustine trouve l’apaisement auprès des animaux du sanctuaire de Montvermeil. Quand une baleine échoue dans les Eaux, elle comprend que leurs âmes sont liées et que leur chant guérit les hommes de leur rage.
Mais pour combien de temps?
Car les forces lancées sur la piste de Spider s’intéressent de très près à la jeune fille  et au cétacé, et le voyage de Kamili à travers l’Afrique ne passe pas inaperçu.

Auteur : Adrien Tomas

Edition : Lynks

Genre : post-apocalyptique

Mon avis :

Dans ce roman, on suit le point de vue de quatre personnages disséminés tout autour du monde qui nous offrent une vision variée de ce à quoi celui-ci ressemble après les nombreuses guerres et catastrophes naturelles que la Terre a subies, conséquences directes de la manière dont l’être humain traite la planète et ses habitants.

Le climat est complètement déréglé, la moitié de l’Europe est sous l’eau, la carte du monde est entièrement redessinée, et le Tiers-Monde n’est plus celui qu’il était, la situation s’est inversée.

On découvre à travers leurs yeux comment les nouvelles générations ont réagi à ces changements, et surtout comment la colère a pris le dessus sur tout le reste, transformant les villes en cocottes minutes prêtes à exploser pour un oui ou pour un non. Au final, cette description ressemble tout à fait au monde actuel, en exacerbant certaines caractéristiques. Cette vision est bien trop réaliste pour être ignorée.

Les personnages que l’on suit sont différents dans leur rapport à la colère, et cela semble provenir de leur proximité avec les animaux. En effet, ils sont tous amenés dans leur quotidien à en fréquenter, et cela tendrait à apaiser leur colère.

De là, on se pose beaucoup de questions sur la nature humaine, mais aussi son lien avec les animaux et avec la Nature en général. Ce roman a un fort impact dans son discours pour la préservation de l’environnement. Tout ce que l’auteur dit sur la montée des eaux, la biodiversité, la protection des espèces, tout ça n’est en rien une fiction, c’est une réalité actuelle qui est bien partie pour dégénérer et ressembler exactement au roman, voire pire.

Si j’ai eu un peu de mal avec certains personnages au début, plus leur lien avec leur animal-talisman s’est renforcé et plus je les ai appréciés. De même que j’ai beaucoup aimé l’utilisation des histoires de chaman, qui de base me passionnent, afin de créer des neo-chamans.

De plus, l’intrigue se met très vite en place, montant en puissance au fur et à mesure que les personnages se rapprochent les uns des autres. On est pris dans les nombreux questionnements, et on  hâte de les voir mettre en commun toutes leurs connaissances pour dévoiler l’image dans son entier.

Ce roman regroupe de nombreux sujets qui sont traités avec beaucoup de justesse, mais aussi de colère. Comme c’est le sentiment qui me domine quand j’y pense, je trouve ça particulièrement approprié. J’ai donc été touchée par ma lecture, qui selon moi, ne devrait laisser personne indifférent.

En bref : Un roman fort qui délivre clairement un message et qui touche.

Bonne lecture!

Xoxo!

2 commentaires sur « Zoomancie »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s