Le Journal et le Serpent

Le Passageur tome 2

le-passageur-tome-2-le-journal-et-le-serpent-1228485Résumé : C’est bientôt Noël et les enfants Soler ont déménagé à Paris. Mais entre cartons et fantômes, les vacances de Matéo ne vont pas être un cadeau. Ce n’est pas comme si une âme affamée particulièrement puissante l’avait convoqué au cœur de l’été 41, en pleine occupation nazie. Pas comme si cette âme, incontrôlable, jetait des ponts à travers le temps, pour le renvoyer en mission dans sa propre époque auprès d’une camarade de classe pas comme les autres. Pas comme si cette dernière avait aux trousses des types dangereux. Non vraiment, Matéo n’est pas près de se reposer. Et ça, c’est sans compter un ennemi bien plus banal et insidieux qui menace sa propre sœur…

Autrice : Mel Andoryss (Le coq et l’enfant)

Edition : Lynks

Genre : fantastique

Mon avis :

J’avais beaucoup aimé le premier tome qui m’avait bien surprise. Ce deuxième tome parvient à nouveau à me surprendre.

Cette fois, Matéo est projeté durant le seconde guerre mondiale, dans un Paris occupé par l’Allemagne nazie. Et on s’en rappelle, Matéo, il est rom. Alors forcément, il n’est pas le bienvenue en 1941, même si c’est dans un hôpital psychiatrique. Donc cette fois, non seulement il est pressé par son fantôme, mais il est aussi dans des conditions qui vont tout particulièrement en sa défaveur.

Ça n’aide pas que son fantôme soit particulièrement puissant, une humaine pas tout à fait comme les autres, et qu’elle soit au contrôle total de la situation pendant que le Passageur est ballotté de tous les côtés dans l’inconnu.

D’ailleurs, son côté complètement paumé, qui est censé avoir accepté ses pouvoirs mais ne cherche pas à les comprendre pour autant, m’a donné envie de secouer Matéo plusieurs fois. Par moments, on a envie de lui dire de se bouger u bon coup ou lieu de s’apitoyer sur son sort. Heureusement ça ne dure pas jusqu’au bout.

Dans ce deuxième tome, l’intrigue générale s’intensifie, avec des personnages qui entrent en jeu et qui auront, on le sait déjà, un impact positif ou négatif très fort par la suite. Jusque là, les pleurs des trushal odji qui pourraient le conduire à la folie étaient le plus grand danger, mais une autre menace apparaît. Et peut-être des alliés aussi.

Le Serpent et son histoire m’ont beaucoup plu, même si, comme Matéo, j’ai mis un moment à comprendre où ces missions entre passé et présent allaient mener.

Pour ce qui est de l’ambiance, elle est un peu moins sombre et creepy que dans le premier tome, mais toujours aussi parfaite pour la période d’Halloween et donc ce mois d’octobre!

En bref : un second tome encore plus complexe que le premier, qui met un place de nombreux éléments déterminants pour la suite!

Bonne lecture!

Xoxo!

Publicités

Un commentaire sur « Le Journal et le Serpent »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s