Phobos, Tome 4

https3a2f2fimg.livraddict.com2fcovers2f2622f2626862fcouv24948293Résumé : Lancement des chaînes des pionnier dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde…
Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau?
Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Auteur : Victor Dixen (Phobos, Phobos 2, Phobos Origines, Phobos 3)

Edition : Collection R

Genre : SF

Mon avis :

Il m’a fallu longtemps pour me lancer dans ce tome final. Le tome 3 m’avait paru si long qu’en voyant le tome 4 encore plus gros, je me suis dit qu’il serait interminable. Ça n’a pas été le cas. Du moins pas autant que je l’aurais cru. J’ai au contraire lu très vite le début. Certes quand j’arrêtais ma lecture je n’étais pas obnubilée par l’idée de m’y remettre, mais j’étais quand même plutôt contente de retrouver mon livre quand le temps le permettait. J’ai donc enchaîné les 400 premières pages très vite.

Mais à partir de là c’est devenu plus difficile. En effet, si ça se lisait toujours aussi vite, j’avais l’impression que l’histoire, elle, n’avançait pas, qu’elle ne nous menait nulle part. Et les 100 dernières pages m’ont paru vraiment longues à ire. J’ai été gagnée dans cette partie par le syndrome des yeux au ciel. Tout se débloque au tout dernier moment, au point que certains passages semblent bâclés. Comme si on avait ajouté 2-3 lignes ici parce qu’on avait oublié de répondre à ce problème là. qu’on nous pondait une solution d’une simplicité effarante par manque de temps pour développer ça là. Etc. Certains éléments m’ont paru un peu incohérents aussi, sans spoiler, en rapport à la maladie de Kelly et sa vitesse d’évolution.

Globalement, j’ai passé un meilleur moment que dans le tome 3, mais on est loin de l’excitation provoquée par les tomes précédents. J’ai presque eu l’impression d’avoir eu un ou deux tomes de trop, que le tome 4 sonnait comme un épilogue beaucoup trop long nécessaire pour éclaircir certains points, mais beaucoup trop long pour d’autres. Et certains éléments semblaient sortir de nulle part, juste pour combler une lacune, comme le soudain intérêt pour l’environnement par exemple. Je suis tout de même contente d’avoir lu ce tome 4 et dit au revoir à la saga sur une meilleure note que pour le tome 3 que j’associe trop à l’ennui et à la longueur. Ici au moins je ne me suis pas ennuyée et j’ai eu toutes les réponses aux questions qu’on se posait (ou non d’ailleurs) depuis le tout début de cette saga.

En bref : Un dernier tome qui sonne comme un long épilogue.

Bonne lecture!

Xoxo!

Publicités

Un commentaire sur « Phobos, Tome 4 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s