La Prêtresse Esclave #PLIB2020

La Croisade Eternelle tome 1

croisage_eternelleRésumé : Au cœur de la capitale d’un empire millénaire, la prêtresse Nisaba est la principale servante de l’héritier royal, Akurgal. La jeune femme a de quoi haïr la famille régnante, même si elle est forcée de servir son maître sans protester. Or celui-ci est réputé pour sa décadence, utilisant sans mesure ses oblats, des esclaves sacrés dont il s’est approprié les sens grâce à ses pouvoirs mystiques – ces derniers sont contraints de partager ses sensations, douleur, plaisir, mémoire et plus encore.
Mais quand Akurgal décide de partir en croisade aux confins de l’empire, Nisaba se voit obligée de le suivre en laissant son propre fils derrière elle. Alors que secrets et complots semblent se multiplier dans l’entourage de son maître, la prêtresse esclave parviendra-t-elle à le protéger, et à sauver l’empire tout entier de la ruine ?

Auteur : Victor Fleury

Edition : Bragelonne

Genre : fantasy

Mon avis :

Dans ce premier tome on découvre l’univers dans lequel évolue Nisaba. C’est un monde où les lois sont dictées par des croyances religieuses et les croisades constantes menées au nom de ces Dieux par leurs descendants qui non contents d’être au pouvoir sont aussi dotés de magie.

Ainsi, Akurgal, l’héritier royal a cinq oblats qui lui sont liés. Nisaba est son oblate de peau. Il ne peut ressentir une sensation sur sa peau sans qu’elle ne la ressente aussi. Elle ne peut non plus établir une trop grande distance physique entre eux sous peine de mort. et si l’héritier meurt, son destin à elle est aussi de mourir, empoisonnée. Sa vie est donc entièrement liée à Akurgal.

Et ça, c’est loin d’être une partie de plaisir. Le personnage d’Akurgal est la définition même du prince insupportable qui considère que tout lui est dû et qui n’a jamais eu à faire le moindre effort dans sa vie. Les règles, les lois, les obligations, les responsabilités, il leur rit au nez. Il fait preuve d’un égoïsme assez hallucinant. Pourtant ce n’est pas un monstre. On sent par moments à quel point il peut être fragile, et combien certaines de ses attitudes ne sont que des réponses à un cœur blessé. Toujours est-il que ce n’est pas le personnage le plus attachant qui soit.

En fait, je n’ai éprouvé d’attachement particulier pour aucun personnage. Ils sont tous dépeints tels qu’ils sont, sans que l’auteur ne semble chercher à nous les faire aimer. Ce sont ces personnages là qui sont liés à Akurgal et qui donc entourent Nisaba, et ils sont loin d’être parfaits. Ils ont tous leurs ambitions, leurs croyances, leurs traits de caractère.

Nisaba non plus ne m’a pas paru attachante. Mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier son personnage (et la plupart des autres). Elle est intéressante. Elle a une histoire personnelle complexe qui nous est dévoilée par petites bribes qui ajoutent à chaque fois autant de mystère qu’ils n’en dévoilent. Sa relation avec Akurgal est complexe et a un gros impact sur l’histoire, pourtant on ne nous révèle pas tout d’un coup. J’ai aimé voir les pièces du puzzle se mettre en place.

J’ai aussi particulièrement apprécié la traversée de l’empire qui nous permet de découvrir celui-ci, son histoire, ses peuples, ses religions, ses croyances, ses tensions… L’univers est riche. Sa description se fait au fur et à mesure donc il n’y a pas de lourdeurs ni de longueurs.

L’intrigue de ce premier tome est à la fois simple et complexe, et les révélations m’ont surprise plus d’une fois. Je suis particulièrement restée coite lors de la toute dernière révélation qui annonce une attente difficile jusqu’à la sortie du tome 2 (en mai, me souffle-t-on dans l’oreillette).

En bref : Un roman entraînant, surprenant et addictif !

Bonne lecture!

Xoxo

#ISBN9791028110345

Un commentaire sur « La Prêtresse Esclave #PLIB2020 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s