Alana et l’enfant vampire

alana-et-l-enfant-vampire-1300686Résumé : Alana en a marre. Ses parents et sa soeur sont encore partis gérer des conflits vampiriques sans elle! Heureusement, sa meilleure copine Oli est là pour lui chager les idées : elle est persuadée que Joâo, le nouvel élève de leur classe est un vampire! Se pourrait-il qu’elle ait rason? Et s’il leur révélait quelque chose d’encore plus terrible?
Pour Alana, c’est l’occasion de prouver à sa famille qu’elle est capable de mener à bien une mission, malgré ses douleurs musculaires…

Autrice : Cordélia

Edition : Scrinéo

Genre : fantastique, jeunesse

Date de sortie : 18 juin 2020

Mon avis :

Les histoires de vampires, j’aime bien. Et en jeunesse, c’est rafraîchissant! J’ai bien aimé la mise en place de l’univers, avec l’Histoire des vampires et leur place dans la société. Les vampires vivent en parallèle des humains, ces derniers ignorant leur existence. Il existe une sorte de paix. Et cette situation est gérée par des Médiateurs. Ceux-ci interviennent lors de conflits entre vampires, et s’assurent que ces derniers respectent le pacte en restant invisibles au monde des humains.

Les parents et la sœur d’Alana sont Médiateurs. Cette dernière rêve de devenir Médiatrice aussi. Malheureusement, alors qu’elle devrait déjà pouvoir réaliser certaines missions, on la laisse toujours derrière. Elle a un gros retard frustrant sur sa formation. En même temps, autant elle gère la partie théorique, autant ce qui est physique semble insurmontable malgré tous ses efforts. En effet, Alana souffre de douleurs musculaires, et elle fatigue très vite. Et les entraînements n’améliorent pas les choses malgré tous ses efforts.

Du coup, quand sa meilleure amie lui met le doute concernant le nouvel élève, son besoin de faire ses preuves prend le dessus et elle se lance dans une enquête pour découvrir la vérité, quitte à prendre des risques.

On suit donc de près Alana et sa meilleure amie Oli, mais aussi Joâo. A travers ces personnages, plusieurs thèmes vont être abordés de manière intéressante. En effet les sujets sont amenés de manière naturelle, de sorte à apporter une réflexion sans préjugés, tout en l’expliquant de manière claire et simple. Ainsi, le handicap physique d’Alana permet d’imaginer les difficultés quotidiennes qu’un handicap représente, qu’il soit visible ou non. Oli se pose des questions sur son genre, l’utilisation du pronom « iel » est expliqué et appliqué de manière évidente. Et Joâo tente de s’intégrer malgré sa différence puisqu’il est un vampire, une autre « race ». La manière dont sont traités ces thèmes au cœur de l’intrigue les rend naturels, ce que je trouve important dans un roman jeunesse.

Le récit ne manque pas d’action même s’il laisse le temps pour la réflexion et la découverte des personnages et de leur monde. J’ai trouvé que le rythme permettait de bien plonger dans le livre et de le lire d’une traite avec le plus grand plaisir

En bref : Un roman jeunesse qui aborde des thèmes intéressants et importants, en les expliquant en toute simplicité pour une bonne compréhension et appréhension du sujet par les jeunes.

Bonne lecture!

Xoxo!

3 commentaires sur « Alana et l’enfant vampire »

  1. J’adore la couverture ! Et ton avis est prometteur^^ Je ne suis pas certaine que je l’achèterais pour moi, mais pour l’offrir à une ado et le feuilleter au passage me semble tout à fait possible 😀

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s