Ce qui hante les bois

51965394Résumé : Fuyant un père qui les maltraite, Silla et Nori arrivent à « La Baume », le manoir de leur tante, une vieille bâtisse couleur de sang. Pour la première fois, les deux sœurs se sentent enfin en sécurité. Mais peu à peu une sombre réalité se dévoile… Le bois qui entoure la propriété n’est-il pas trop silencieux?
Tant de questions restent sans réponse : qui est cet homme que seule Nori peut voir? Tante Cath n’est-elle pas en train de sombrer dans la folie? Et pourquoi les arbres semblent-ils se rapprocher?

Autrice : Dawn Kurtagich (The Dead House)

Traduction : Cécile Guillot (Thorngrove)

Edition : Chat Noir

Date de sortie : 01/04/2020

Genre : Fantastique, horreur, gothique

Mon avis :

J’ai découvert la plume de cette autrice avec ce roman, avant de lire The Dead House.

On suit donc Silla qui entraîne Nori avec elle pour les protéger de leur père. Elles débarquent sans préavis chez leur tante, tentant de démarrer une nouvelle vie. Si le climat de départ laisse plein de questions en suspens, concernant leur père, leur mère, la guerre prête à éclater dans le pays, on se glisse peu à peu dans le confort de leur nouvelle vie, on savoure cette étincelle de bonheur que les deux jeunes filles semblent avoir si peu connu.

Puis le récit prend une tournure sombre et inquiétante. En même temps que les rumeurs de guerre enflent, les bois se font plus menaçants et les histoires de tante Cath de plus en plus folles. L’enfance de leur tante et leur mère, les mystères de la maison et la noirceur des bois prennent le dessus sur le joli quotidien.

Avec l’arrivée d’un personnage et la folie de Cath, la vie de Silla prend un nouveau tourment. L’angoisse et la peur deviennent omniprésents. Puis l’horreur et le fantastique s’en mêlent, nous entraînant dans une histoire sombre et effrayante. On est en plein doute tout le long, se demandant ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. On en vient à se demander si ce que voit Silla est réel ou si c’est une projection de ses peurs, si c’est une métaphore pour ce qui se passe autour. Le doute ne nous quitte pas, ainsi que la peur pour ces deux enfant auxquels on s’est attaché.

L’écriture est entraînante, le rythme prenant. Dawn Kurtagich parvient parfaitement à créer une ambiance angoissante et à nous garder en haleine, toujours en attente d’une réponse.

En bref : un roman sombre et angoissant parfait pour les amateurs d’horreur et pour Halloween!

Bonne lecture!

Xoxo!

4 commentaires sur « Ce qui hante les bois »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s