Les Chaînes du Silence

les-chaines-du-silence-1310794Résumé : Après avoir sauvé la vie d’un vampire, Nathanaël est contraint de fuir son village. Réfugié au plus profond de la forêt où ces créatures gardent les ombres, il est adopté par l’une d’elles qu’il nomme Kael, scellant ainsi son destin.
Malgré sa nouvelle condition d’animal domestique et le silence permanent de son maître, Nathanaël observe la communauté qu’il intègre et dont il ignore tout. Pour la première fois, il apprend à contempler ces espaces immenses qui isolent les hommes et abritent les Bêtes, ces créatures issues d’un autre temps.
Lui, l’humain fragile et sensible, symbolise tout ce que les vampires immortels ne regardent plus. Mais parce qu’il choisit de s’attacher pleinement à son maître, leur vie en est bouleversée. De ces chaînes naît un espoir. La liberté. Pour tous les deux.

Autrice : Céline Chevet (La fille qui tressait les nuages)

Edition : Editions du Chat Noir

Date de sortie : 01/04/2020

Thèmes : Vampires, amitié, nature

Mon avis :

J’ai découvert la plume de Céline Chevet avec La fille qui tressait les nuages qui a été un vrai coup de cœur.

J’ai retrouvé avec le plus grand plaisir la douceur de sa plume dans Les Chaînes du Silence. On est tout au long du récit plongé dans une atmosphère presque mélancolique.

On suit d’une part Nathanaël et Kael à travers un journal, et le Vampire et la fillette sur les pas des deux premiers. Le Vampire est en pleine quête et seul Kael peut l’aider à attendre son but.

Les personnages se dévoilent petit à petit. On prend le temps pour les connaître, comprendre leurs liens, interroger leurs motifs. Les liens entre eux se tissent lentement, au fil de rencontres communes lorsque le Vampire marche sur les pas de Nathanaël.

Un parallèle constamment contredit se tisse entre les humains et leurs maîtres. Ce lien est ce qui interroge. Il est unique, étrange, incompris.

Outre la relation entre les humains et les vampires, la découverte de l’empathie et d’une forme de respect entre eux, un autres thème est très important dans le roman. Il s’agit de la Nature. De la place de chaque espèce dans le cycle de la vie. Les Bêtes, les Vampires et les Hommes partagent le monde. Mais les humains prennent de plus en plus de place, ils ne respectent pas l’équilibre. Les changements qui en découlent semblent subtiles mais ils n’en restent pas moins effrayants. On en vient à se demander qui sont les vrais prédateurs.

J’ai pris mon temps pour lire ce roman. Je me suis laissée porter, sans chercher à prédire où j’allais. Je prenais simplement le temps d’assimiler le voyage, de profiter et d’apprendre au fil des pages. Ce roman est un voyage captivant d’une douceur surprenante face à la brutalité des espèces.

En bref : Un coup de cœur pour la beauté, la poésie et la douceur de l’écriture au service d’un voyage captivant.

Bonne lecture!

Xoxo!

3 commentaires sur « Les Chaînes du Silence »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s