A vol de souvenirs

a-vol-de-souvenirs-1271818

Résumé : Il y a des mots qui ne peuvent être dits
Autrement qu’en poésie.
Je ne me voyais pas conter ma vie
D’une autre façon que celle-ci

Autrice : Erika Boyer (Sous le même ciel, Hyacinthe, Alexa, Aaron & Ambre, Le langage des fleurs, Le chant de l’océan)

Illustratrice : Erika Boyer

Edition : auto-édition

Genre : poésie

Mon avis :

Ce recueil de poésie je l’ai lu deux fois avant de vous en parler. Et je pense que je le relira encore de nombreuses fois dans les mois ou années à venir. Chaque lecture m’a apporté quelque chose en plus. J’y ai découvert de nouvelles vérités, de nouvelles émotions d’une fois sur l’autre.

Il s’agit d’un recueil très intime, très personnel et pourtant je m’y reconnais. Je me reconnais dans les mots et dans les émotions, dans les doutes et les espoirs. Les expériences sont différentes, et pourtant elles résonnent en moi, elles font écho à ma propre vie, à mes propres douleurs.

Erika Boyer se livre, avec pudeur, douceur mais aussi sans voile, sans cacher la souffrance. Elle partage avec nous, avec la beauté de sa plume et de ses illustrations, ses pensées intimes.

Elle nous parle de ce passage à l’adolescence, de la découverte de ce que signifie être née de sexe féminin. Elle évoque l’injustice, les inégalités de ce sexe. Elle se révolte avec ses mots. Elle nous raconte les difficultés, la pression, la comparaison avec les autres. Elle nous dit comme la société essaye de nous pousser dans son sens. Elle parle de la difficulté d’être soi, de vouloir être aimé, d’apprendre à s’aimer.

Elle raconte comment l’oiseau tente de voler, comment ses ailes semblent fragiles, comme la branche semble loin. Elle nous entraîne en plein vol. Elle nous raconte le désespoir, la peur, les doutes prononcés avec pudeur et pourtant exprimés pour être entendus.

Puis les éclats de lumière. Elle nous dit le parcours d’une femme en particulier, mais de plus d’une seule femme à la fois. A travers les étapes de sa vie, elle met les plaies à nues pour mieux les soigner. C’est beau, c’est doux. C’est triste et émouvant. Et ça m’a touchée bien plus que je ne m’y attendais. Parce que j’ai eu l’impression qu’en se racontant, Erika Boyer me racontait ou me répondait. Elle parlait à la petite fille que j’étais, à la femme pleine de doutes que je suis encore parfois.

Ses mots sont magiques, et leur mise en page, les détails, les douces et magnifiques illustrations accompagnent le voyage pour le rendre encore plus beau.

J’ai lu Milk & Honey de Rupi Kaur il y a quelques années, et d’une certaine façon, ce recueil m’y a fait penser. Il est sincère et écorché. Il fait se sentir moins seul. Il donne de l’espoir dans les moments difficiles. C’est pour ça que je sais que je le relirai encore.

En bref : Avec une poésie belle et touchante, personnelle et universelle, Erika Boyer m’a émue.

Bonne lecture!

Xoxo!

4 commentaires sur « A vol de souvenirs »

  1. Comme tu le dis, ce recueil est très personnel et je suis donc encore plus touchée par ton retour dessus… Tes mots m’ont vraiment émue, ils m’ont réchauffée, et savoir que tu t’es toi-même retrouvée dans ces vers me fait plaisir parce qu’il n’y a rien de plus beau que de savoir que je ne suis pas seule avec mes émotions, que d’autres les ressentent, les comprennent, les partagent avec moi d’une certaine façon comme par le biais de ta lecture.
    Je ne peux que te dire merci pour cette belle chronique, vraiment, du fond du cœur ♡

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s