Je suis Fille de Rage #PLIB2020

Résumé : 1861 :le guerre de Sécession commence. A la maison-Blanche, un huis clos oppose Abraham Lincoln à la Mort elle-même. Le président doit mettre un terme au conflit au plus vite, mais aussi à l’esclavage, car la Faucheuse tient le compte de chaque mort qui tombe.
Militaires, affranchis, forceurs de blocus, politiciens, comédiens, poètes… Traversez cette épopée pour la liberté aux côtés de ceux qui la vivent, comme pour autant de portraits de cette Amérique déchirée par la guerre civile.

Auteur : Jean-Laurent Del Socorro

Edition : ActuSF

Genre : historique, fantastique

Mon avis :

J’ai lu ce roman dans le cadre du Plib, mais même en dehors de ce prix, j’avais très envie de le lire. Non seulement l’objet livre est magnifique, mais en plus, il traite d’une période historique dont j’ai beaucoup entendu parler mais toujours de très loin.

A travers plusieurs personnages on va découvrir la guerre de Sécession. On a tout d’abord et principalement le président Abraham Lincoln dans son bureau, en conversation avec la Mort. Ce personnage-là est celui qui amène la touche de fantastique au livre. La Mort ne prend pas trop de place. Elle n’apporte pas de réponses. Elle est observatrice. Mais même si l’auteur semble la vouloir neutre, on sent tout de même une prise de position, et une véritable interrogation face aux choix des Humains. J’ai trouvé que la Mort apportait beaucoup au récit.

A côté de cela, on va suivre d’autres personnages participant d’une manière ou d’une autre à cette guerre. On va avoir autant les points de vue du Sud que du Nord. Cela permet d’avoir l’impression d’apprendre l’Histoire de manière plus claire, mais aussi moins partiale. Certes les Sudistes ne m’ont pas fait changer d’avis concernant l’esclavage, mais on a un contexte plus clair (qui ne justifie absolument rien). De la même manière que les Confédérés regagnent un peu de leur humanité (celle-là même qui fait tant s’interroger la Mort), les membres de l’Union aussi dévoile d’autres facettes que simplement celle d’être sortis vainqueurs de cette guerre. C’est un bon rappel que tous ceux de l’Union n’étaient pas contre l’esclavage, et que tous les Confédérés n’étaient pas pour.

J’ai eu l’impression à travers cette panoplie de personnages de me voir livrer un tableau réaliste et puissant de ce que cinq ans de conflits peuvent représenter dans la vie et la mort d’une personne. On y voit de l’horreur, du sombre, du désespoir, mais aussi de l’amour, de la loyauté, de l’abattement, de la persévérance et j’en passe. Chacun a en soi toutes ses facettes de l’Humanité et dévoile son jeu dans les moments les plus difficiles.

On suit autant des hommes que des femmes. On suit plusieurs personnages noirs. L’auteur donne la parole à ceux qui n’ont pas eu la chance de s’exprimer dans nos livres d’Histoire, au même titre qu’aux généraux les plus connus de cette guerre.

Le découpage des chapitres et l’alternance à la fois des points de vue mais aussi des supports d’expression (récit, lettres, télégrammes, unes de journaux etc) m’a rendue très accessible cette lecture historique. Non seulement j’ai beaucoup appris, mais je l’ai surtout fait sans m’en rendre compte, en me laissant porter par une histoire qui se lit vite et aisément et une plume à la fois neutre et puissante.

En bref : Un récit historique captivant grâce auquel j’ai beaucoup appris.

#ISBN9782366294774

Bonne lecture!

Xoxo!

Un commentaire sur « Je suis Fille de Rage #PLIB2020 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s