Ann Radcliffe contre Dracula

La Ligue des Ecrivaines Extraordinaires

Résumé : Une lettre a suffi pour ranimer le cauchemar de miss Ann Ward lors de ses aventures dans la Ville-Vampire. A Londres, devenue Mrs Radcliffe et écrivaine respectée, elle coule des jours heureux auprès de son époux et éditeur quand elle reçoit l’invitation à un bal donné en son honneur. Ann ne doute pas que la signature de son admirateur cache un défi mortel, mais il faudrait plus qu’une menace sanglante pour l’empêcher de boucler ses bagages en direction du château des Carpathes, bien décidée à mettre hors de nuire ce malfaisant de la nuit.

Autrice : Bénédicte Coudière

Edition : Les Saisons de l’étrange

Genre : fantastique, féministe

Mon avis :

Ce livre fait partie d’une série, La Ligue des Ecrivaines Extraordinaires, dans laquelle des autrices d’aujourd’hui mettent en avant des autrices du passé en les confrontant à leurs créations. Dans le cas d’Ann Radcliffe, cette autrice a écrit sur le premier vampire gothique, avant même Dracula de Bram Stoker.

L’autrice choisit de confronter Ann Radcliffe à Dracula, plaçant les évènements après l’écriture de son premier roman, et utilisant le contexte pour son deuxième roman. J’avoue qu’à part de nom, je ne connaissais pas du tout cette autrice ni ce qu’elle a écrit. Mais suite à cette lecture, je vais me pencher un peu plus dessus!

On suit donc Ann Radcliffe quelques temps après son mariage avec son éditeur. Elle a déjà connaissance de l’existence des vampires, et ceux-ci se rappellent à elle à travers une invitation de Dracula qu’Ann ne peut refuser.

Elle va donc se lancer dans un voyage pour répondre à l’invitation, et tant qu’à faire écrire un carnet de voyage au passage. J’ai bien aimé comment la réalité de sa vie se mêle au roman. J’ai eu l’impression de découvrir l’autrice. Bien que je n’ai pas lu ses livres, je n’ai pas eu de problème pour suivre puisque l’on a des rappels pour être sûr que l’on comprend bien la situation.

La première moitié du livre met en place tout cela, on prend conscience de l’ambiance et du danger autour d’Ann au fil de pages, mais il y a peu d’action. Celle-ci arrive d’un coup dans la deuxième moitié du livre et s’enchaîne jusqu’à la fin, de manière parfois un peu brutale.

J’ai lu le livre d’une traite et j’ai beaucoup aimé découvrir les vampires gothiques du point de vue d’Ann Radcliffe, de même que j’ai adoré découvrir cette autrice et son univers. J’ai hâte de lire d’autres livres de cette collection!

En bref : un roman qui met en avant Ann Radcliffe non seulement en tant qu’autrice mais aussi comme personnage héroïque!

Bonne lecture!

Xoxo!

5 commentaires sur « Ann Radcliffe contre Dracula »

      1. Eh bien j’ai « Ann Radcliffe contre Dracula », « Mary Shelley contre Frankenstein », « Ann Radcliffe, Jane Austen et Mary Shelley contre Carmilla », « Anne, Emily & Charlotte Brontë contre la Momie » et « Jane Austen contre le Loup-garou » ^^

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s