Mille Lions

Résumé : Dans la Cité d’été, au sein d’une forteresse entourée d’un désert de sel et interdite aux hommes, Ava se prépare pour sa première cérémonie de fécondité.
A l’autre bout du monde, dans le royaume brûlé de l’Altakham, le dernier lion ailé rend l’âme. Sa mort entraîne Daggeir, un soldat Lion, dans une odyssée périlleuse.
Sur le fleuve sacré, Inouk, une gitane des eaux, découvre qu’elle est enceinte. Or, seules les filles de la Cité d’été sont aptes à ête fécondées.
Ava, Daggeir et Inouk l’ignorent mais leurs destins sont intimement liés. Ensemble, réussiront-ils à préserver la paix fragile qui unit les Trois Royaumes ?

Autrice : Jeanne Bocquenet-Carle

Edition : Scrineo

Date de sortie : 17/09/2020

Genre : fantasy

Mon avis :

Dans ce roman on va donc suivre principalement ces trois personnages, mais aussi quelques autres. Les points de vue sont alternés par chapitres très courts qui donnent l’impression d’avancer très vite dans le livre. J’ai bien aimé le format qui m’a permis de ne pas me lasser des personnages, on n’en a pas le temps. Ils n’ont pas le temps non plus de trop nous manquer puisqu’on y revient relativement vite. Et on comprend très vite, dès les premières lignes, avec quel personnage on se trouve. Le format de narration a donc très bien fonctionné pour moi et m’a happée dans l’histoire.

Je me suis beaucoup attachée à Daggeir, Inouk et Ava. J’avais vraiment envie de voir comment leurs destins étaient liés, comment ils allaient s’en sortir. J’avais envie d’un happy ending pour chacun d’eux.

Par contre, je reprocherais le côté manichéen des personnages. Les trois personnages principaux sont foncièrement bons, avec de bonnes intentions. En opposition, les méchants sont juste méchants. Ils ont une histoire personnelle qui explique un peu comment ils en sont arrivés là, mais rien qui le justifie vraiment. Ils manquaient très clairement de nuance pour moi.

Mais ça ne m’a pas empêchée d’être entrainée dans le récit. On est dans un monde qui a une histoire qui lie les Trois Royaumes dans la guerre. Ils sont aussi liés par la Cité d’été et ses femmes, les seules à pouvoir féconder. Le sujet abordé ici est très intéressant. Selon leur capacité à enfanter ou non, le corps des femmes perd de sa valeur. Elles sont traitées comme de la marchandise plus ou moins précieuse. Et pour celles capables d’enfanter, c’est leur rôle. Elles n’ont pas de choix. Les femmes utilisent donc leur ventre pur assoir leur pouvoir, pour se protéger, pour augmenter leur contrôle. Elles s’assurent d’avoir le contrôle complet sur la maternité afin d’avoir un levier face aux hommes des autres Royaumes. J’ai vraiment trouvé le sujet très intéressant bien que j’ai, évidemment, grincé des dents plus d’une fois.

L’histoire de ces Royaumes est intéressante. J’ai bien aimé que les personnages soient liés par le destin, les Dieux et les Déesses, mais que ceux-ci n’interviennent jamais dans les choix et décisions des personnages, qu’ils ne servent pas d’excuse, juste d guide à travers des prophéties suffisamment floues pour ne rien imposer.

J’ai donc beaucoup aimé l’univers, je me suis attachée aux personnages et le sujet principal abordé a été parlant pour moi, le tout avec une écriture fluide et prenante.

En bref : un roman entraînant au sujet intéressant et aux personnages attachants.

Bonne lecture!

Xoxo!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s