Le Roi des Hyènes

Résumé : Dans les Confins, un monstre rôde.
Dans ce territoire ceint d’un mur qui y enferme ses habitants, lorsque la nuit tombe, une harde de hyènes quitte le bois pour envahir les rues sans que personne en se résolve à les abattre. Mais sont-elles le véritable danger?
Dans les Confins, chaque enfant est lié à un Machaon, un gardien coloré qui les protège jusqu’à l’âge adulte. Almire, quinze ans, a vu son Machaon lui être arraché. Depuis cette agression, une hyène de brume le pourchasse, tapie dans l’obscurité : ce démon veille à son silence. Ce secret, ignoré de tous, le ronge, jusqu’au jour où un groupe de jeunes l’approche. Tous partagent le même drame, et ils nourrissent une ambition commune : faire éclater la vérité. Faire tomber le monstre en habits d’homme.
Almire sait qu’il ne retrouvera jamais son Machaon, mais il compte bien reconquérir son bonheur. Pour ça, il lui faut renverser le Roi des Hyènes. Coûte que coûte.

Autrice : Tess Corsac (Les Nocturnes)

Edition : Leha Jeunesse

Date de sortie : Mars 2021

Genre : fantasy, jeunesse

Mon avis :

J’avais adoré Les Nocturnes et la manière dont la psychologie des personnages était abordée et comment le thème principal était traité. J’ai beaucoup aimé retrouver ces gros atouts de l’écriture de Tess Corsac dans ce roman jeunesse.

Le décor planté est sombre et on sent la tension, la peur instillée non seulement par les Hyènes, mais aussi par l’ombre qui réduit Almire au silence. On nous maintient nous aussi dans le noir. On se pose des questions sur les Confins, sur les Hyènes, sur les adultes qui semblent tenus par de lourds secrets.

Au fil de la lecture, j’ai commencé à réaliser que la vérité était bien plus dure que ce à quoi je suis habituée en jeunesse. Ici l’autrice traite un sujet extrêmement fort, mais elle le fait à travers des métaphores et des images, le rendant plus abordable, moins choquant mais tout aussi poignant, et donnant ainsi le choix au lecteur de le deviner ou non, selon sa propre sensibilité.

L’univers est complexe, et on nous l’explique au fur et à mesure. Comme les personnages, on a besoin d’être ménagés et de comprendre petit à petit. C’est ce qui m’a tenue en haleine tout le long, malgré ma gorge serrée par le chagrin pour la douleur vécue par ce groupe de jeunes bien attachants.

Ce n’est pas une histoire légère et pleine d’aventures. C’est un récit sombre mais nécessaire. Et si l’on ne dit jamais les choses directement, le message est quand même transmis, et est ainsi accessible à un plus grand public.

En bref : un roman puissant et sombre qui aborde avec subtilité un sujet dur.

Bonne lecture!

Xoxo!

Un commentaire sur « Le Roi des Hyènes »

Répondre à Callysse Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s