Avis lecture – L’Exil

Kayla Marchal tome 1

Résumé : Ironique destin que d’être née morphe… sans forme animale! Motif de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite-fille de l’alpha, est considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied en dehors du territoire.
Alors qu’elle goûte enfin à la liberté et s’adapte à une nouvelle vie, les ennuis pointent à nouveau le bot de leur nez. Déjà trahie une fois par son clan d’origine, pourra-t-elle se fier à quelqu’un ? A Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? A Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jérémiah, l’irrésistible humain ? Seul le karma en décidera – un karma déterminé à se moquer d’elle et à faire ressurgir certains fantômes du passé…

Autrice : Estelle Vagner

Edition : J’ai lu (initialement aux Editions du Chat Noir)

Tome : 1/3

Genre : bit-lit

Mon avis :

Je n’avais pas lu de bit-lit depuis un long moment, et pourtant à une époque j’en ai beaucoup lu. Mais j’ai fini par me rendre compte que certaines des sagas que j’avais appréciées étaient assez problématiques et décrivaient des relations toxiques et les rendant sexy. Sauf qu’aujourd’hui je ne peux plus lire ça. J’avais donc mis le genre de côté, tout en sachant qu’évidemment tous les livres lui appartenant n’ont pas ce type de problèmes. Mais après l’avoir trop croisé, j’ai pris mes distances.

Le premier tome de Kayla Marchal m’a réconciliée en me rappelant tout ce que j’aime dedans. On y retrouve un humour décalé, un groupe marginalisé qui se fond pourtant dans la masse tout en vivant selon ses propres codes. On y retrouve aussi la notion selon laquelle tout personnage masculin est forcément à tomber par terre. C’est peu réaliste, mais on a aussi des loups-garous donc tant qu’à faire autant y aller à fond. Et faire qu’ils soient tous attirés par la petite nouvelle sortie de nulle part. Ca peut paraitre cliché, et ça l’est, ça ne s’en défend pas, mais je ne vais pas m’en plaindre, il y a presque un côté rassurant à retrouver ces codes.

J’ai donc fait la connaissance de Kayla, une jeune louve-garou complètement paumée qui ne connaît pas grand chose à la vie. Elle a toujours vécu isolée, à l’écart, humiliée et détestée. On la voit quitter, malgré elle, l’unique environnement qu’elle connaît, et devoir, du haut de ses dix-huit ans, apprendre à se débrouiller seule dans un monde qui lui est inconnu.

Je me suis vite attachée à elle. Elle est maladroite, émotive, se met à bafouiller au pire moment, tout en ayant une répartie hilarante à d’autres. Elle est fragile dans sa confiance en elle, mais forte dans sa résilience. J’ai apprécié de la découvrir à travers son nouveau travail, dans ses relations avec les personnes qui l’accueillent, dans des moments d’amitié où elle se contente d’être une jeune fille normale, mais aussi dans ses combats, dans les moments où elle doit se battre pour sa vie ou celle des autres.

J’ai dévoré ce tome. L’écriture est très entrainante, l’héroïne attachante, et le rythme tel qu’on n’a pas envie de poser le livre. Que ce soit pour savoir si la jeune fille survivra à une soirée à danser en talons, ou à une chasse organisée pour la tuer. Tous les aspects de sa vie se mêlent et donnent envie d’en savoir plus. Et j’ai aimé essayer de deviner les liens entre les différents évènements, les détails, lire entre les lignes pour savoir avant Kayla dans quel bourbier elle s’était fourrée. Bref j’ai passé un excellent moment!

En bref : Un premier tome qui a su me réconcilier avec le genre et qui se dévore tel un péché presque coupable. Presque.

Bonne lecture!

Xoxo!

Un commentaire sur « Avis lecture – L’Exil »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s