A line a day – Bouteille à la mer

Hello Fairies!

Le thème de l’atelier d’hier, c’était « un personnage trouve une bouteille à la mer ». J’étais peu inspirée donc j’ai fait simple et sans relecture.

C’est la troisième fois que je fais de la plongée dans ce pays. Ses littoraux sont bien trop tentants pour ne pas les explorer. Aujourd’hui c’est du snorkeling, je ne plonge pas en profondeur et on n’est pas si loin de la plage. Cela veut dire que je peux toucher le sable qui tapisse le fond de l’océan et y dénicher de magnifiques trésors colorés.
Ici l’eau est propre et translucide. L’Australie fait partie des régions du monde qui a l’air le plus pur, le moins pollué. Je pense qu’on peut en dire autant de ses eaux. Je suis donc étonnée, alors que mes mains s’enfoncent doucement dans le sable, de aire ressortir le goulot d’une bouteille en verre. Au moins ce n’est pas du plastique. Mais tout de même, elle n’a rien à faire là. En essayant de ne pas trop déranger toutes les petites bêtes qui font tranquillement leur vie sur le par terre océanique, je dégage l’objet et l’emmène avec moi lorsque je remonte à la surface.
Une fois remontée sur le bateau, je suis curieuse. J’observe la bouteille et remarque qu’elle est fermée. Le verre presque opaque ne me permet pas de voir son contenu alors j’imagine. Porte-t-elle un message d’adieu, un morceau d’histoire personnelle comme dans le livre (et le film) Une bouteille à la mer ? Ou un objet?
Cette pensée me renvoie à un voyage en Irlande au cours duquel j’avais visité une tour près des falaises de Moher. Ce que j’en avais retenu, c’étaient deux alliances accrochées dans un cadre avec une note. Ces trois objets avaient été trouvés ensemble, ramenés sur les rochers par le courant. Le mot, à demi effacé, laissait deviner que les alliances avaient appartenues à la grand-mère de quelqu’un et que celle-ci n’avait jamais eu l’occasion de venir (ou revenir) en Irlande malgré son amour pour le pays. Les bagues, après sa mort, l’avaient fait pour elle. J’avais été émue par cette histoire, et aujourd’hui, je me demande si ma bouteille est elle aussi chargée d’espoirs et de souvenirs d’une vie passée.
Depuis combien de temps est-elle là? Quel chemin a-t-elle parcouru? Qui l’a envoyée et pourquoi?
Les deux personnes présentes sur le bateau partagent mon envie de savoir. Après avoir cherché tous les indices possibles sur l’extérieur de l’objet, en vain, nous décidons de l’ouvrir. Le bouchon est hermétique, et surtout coincé. Il va nous falloir couper le haut du goulot.
Je suis excitée de curiosité. Pourtant je sais que le plus probable est qu’il n’y a absolument rien et que c’est juste un déchet. Mais je ne peux pas m’empêcher d’espérer que cette bouteille a une histoire. Un secret. Et qu’elle va nous le livrer.
Elle est ouverte. La tension monte. On la retourne doucement, espérant voir quelque chose en tomber. Je retiens mon souffle.
Et un papier tombe. Comme dans un film. Un papier jauni, vieilli par le temps passé sous l’eau. C’est presque trop comme tiré d’un livre pour être vrai.
J’étouffe un couinement de curiosité et saisit le papier délicatement. Je le déroule, dans l’attente fébrile du message qu’il veut nous délivrer.
Et je ris. Sur le papier, il y a bien un secret, un mystère. Il y a un mot:
« Rêve »

Bouteille à la mer

Voilà pour cette fois!

Bonne lecture et bonne écriture!

Xoxo!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s