Alexa

Tout en Nuances tome 2

Alexa.jpgRésumé : Ancienne militaire, Alexa a rencontré Eden en Syrie lors d’une mission. Elles se sont retrouvées à Paris, l’une infirmière, l’autre patiente, et ne se sont alors plus jamais quittées.
L’amour qui unit ces deux femmes est sans limites, mais les secrets et les mystères qui entourent la vie de famille d’Alexa l’empêchent d’être pleinement heureuse, et il arrive un moment où elle ne peut plus se cacher ni prétendre.
Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et à entendre? Ressortira-t-elle indemne de cette chasse au passé?
Inspirés des plus grandes divinités greco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot.

Autrice : Erika Boyer (Sous le même ciel, Hyacinthe)

Edition : auto-édition

Genre : contemporain

Mon avis :

On a déjà rencontré Alexa dans le premier tome de Tout en nuances, Hyacinthe, bien que les deux puissent se lire séparément. J’avais hâte de la retrouver, car c’est un personnage qui m’a plu d’emblée. Elle est la définition même d’un personnage tout en nuances : elle peut être dure et froide, implacable dans certaines situations, mais elle peut aussi être fraîche, drôle, loyale avec d’autres. C’est une femme qui choisit très clairement avec qui elle va laisser s’exprimer ses émotions. Et elle n’est pas dure que pour se protéger, elle l’est parce qu’elle est réellement forte et capable d’encaisser beaucoup, comme on le découvre dans ce tome.

On suit donc Alexa dans sa relation avec Eden mais surtout avec sa famille. Erika Boyer nous propose ici de découvrir ce qu’il se passe après le Happy Ending, la réalité du « They lived happily ever after ». On ne va donc pas suivre comment les deux jeunes femmes se sont rencontrées, sont tombées amoureuses et ont bravé les obstacles pour être ensemble.

Elles vivent dans leur cocon d’amour depuis des années lorsque Alexa affronte ses démons. Dans ce livre on suit avec un réalisme qui ne laisse pas de marbre, qu’une relation amoureuse ce n’est rarement que deux personnes, chacune amenant dans le couple ses proches.

Si Alexa a des relations tendues avec son frère et qu’elle adore sa mère, c’est pourtant celle-ci qui complique la situation. Les relations que l’on voit dans ce livre sont toutes des relations d’amour sincère et de respect. Elles n’en rendent que plus difficiles les obstacles qui s’imposent à eux. Ce livre n’est pas une romance, dans le sens où les deux héroïnes sont déjà en couple, on ne vit pas le début de leur relation. Mais c’est une histoire d’amour. D’amour sous toutes ses formes : amour, amitié, famille, religion…

Ce roman regorge de bienveillance. Il aborde la religion de cette magnifique manière que j’ai toujours voulue lire : sans jugement, avec amour. C’est comme ça que je conçois la religion et Erika l’a merveilleusement bien décrit. Et sa phrase disant que la religion n’est que le prétexte à la guerre, que ce sont les hommes et non les Dieux qui en sont responsables résonne particulièrement en moi qui la pense depuis si longtemps. J’ai au passage appris de très belles choses sur la religion juive que je connais bien peu.

L’autrice sait rendre ses personnages attachants et si humains. Elle fait passer des messages parfois difficiles avec beaucoup de bienveillance. Elle nous laisse le choix de réfléchir aux sujets abordés quand on est prêts à le faire, sans insistance, sans jugement.

J’ai encore une fois ressenti toute la douceur, la beauté, la tolérance et la bonté dans la plume d’Erika Boyer. Et tout l’amour, l’amour de soi, des autres et de la vie, qu’elle dégage. Et le message d’espoir est bien reçu. Encore une fois je suis ressortie de ma lecture bien plus calme et optimiste.

En bref : Une histoire belle et réaliste qui donne envie de croire que le monde est plus beau qu’il n’y paraît.

Bonne lecture!

Xoxo!

La fin du Cycle – New-York

Saga Anthea

41scxih0q9l._sy346_Résumé :  A Fall River, le Cycle Blanc créé par les sœurs d’Anthea s’achève et partout à travers le monde, les Mastels découvrent leurs dons.
A New-York, Gabriel rend visite à sa sœur Vera, bien loin de se douter que sa vie est sur le point de changer.
Cette courte nouvelle s’inscrit dans l’univers d’Anthea mais est indépendante de l’histoire de Cassandra et Max. C’est la première d’une série de nouvelles visant à montrer les répercussions de la fin du Cycle Blanc, période sans magie, à travers le monde.

Autrice : Tia Wolff (Les MastelsLes Sorciers) Lire la suite de « La fin du Cycle – New-York »

Même les roses blanches ont des épines

Les Libellules d’Ohrid Lettre 2

meme-les-roses-blanches-ont-des-epines-j-avais-pense-envoyer-des-fleurs-t-2-1176454Résumé : Cette femme. Votre obsession depuis quatre ans. Vous l’avez rencontrée dans les Balkans, vous la retrouvez à Saint-Malo. Elle vous agace toujours autant, pourtant il vous est impossible de vous détacher d’elle. Il vous faut encore lui écrire. Trouverez-vous un jour le moyen de faire autrement?
Il me semble que vous lui aviez promis des fleurs. Les avez-vous choisies? Vous devriez en prendre avec des épines…

Autrice : Flore Avelin (J’avais pensé envoyer des fleurs)

Edition : auto-édition

Genre : romance, épistolaire Lire la suite de « Même les roses blanches ont des épines »

J’avais pensé envoyer des fleurs

Les Libellules d’Ohrid tome 1

j-avais-pense-envoyer-des-fleurs-835330Résumé : De qui rêvez-vous? Vous est-il déjà arrivé d’avoir une Muse? Avez-vous déjà croisé une femme qui vous a laissé un souvenir tel, que, trois ans plus tard, vous n’en voyez toujours aucune autre? Et si en plus, cette femme vous agaçait prodigieusement? Si elle était du genre que vous auriez facilement détesté? Vous auriez une idée quant à la façon de vous sortir de ce pétrin débuté sur une piste, au cœur des Balkans? Vous pourriez lui envoyer des fleurs. Roses, ou orties, à vous de voir…

Autrice : Flore Avelin Lire la suite de « J’avais pensé envoyer des fleurs »

Hyacinthe

Tout en nuances tome 1

41xos58wyal._sx311_bo1204203200_Résumé : Hyacinthe ne supporte pas de voir son reflet dans le miroir. Il vit loin de tout, isolé, reclus; il se cache du regard des autres et consacre son existence à son art. Il n’entretient même pas l’espoir d’être un jour aimé.
Pourtant, quand Elea entre dans sa vie, il ne peut s’empêcher d’aspirer au bonheur. Ses regards sont des caresses, ses gestes des mots doux et l’artiste en vient à croire qu’il pourrait avoir un avenir différent de celui qu’il s’était toujours imaginé.
Peut-il être homme et non plus abomination à travers les yeux de cette femme? Mieux, peut-il l’être à travers ses propres yeux?
Inspirés des plus grandes divinités greco-romaines, les personnages de Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot. Lire la suite de « Hyacinthe »

Soirée de lancement Aurore

Hello Fairies!

Le weekend dernier j’ai eu l’honneur d’être invitée (le carton d’invitation est juste trop beau et annonce la couleur!) par Mariame à la soirée de lancement de son tout premier roman
Je suis Mariame sur son compte instagram @redandbooks depuis un moment, on s’est rencontrées plusieurs fois, et c’est une personne que j’adore. Quand j’ai découvert qu’en plus de tout ça elle écrivait, j’ai eu vraiment envie de découvrir son écriture. Lire la suite de « Soirée de lancement Aurore »

Histoires d’un instant

41zp2dpfn7l-_sx311_bo1204203200_

Résumé : C’est l’histoire d’un instant Celui qui a changé cette vie à jamais et celui qui a fait ressortir ce sentiment enfoui au plus profond de cet être. C’est cette haine qui était jusqu’alors enveloppée d’un amour indescriptible et qui, d’une seconde à l’autre, éclate au grand jour. C’est l’histoire de tous ces instants, ceux qui ont laissé ces cicatrices invisibles.

Auteure : Alison Ruiz Lire la suite de « Histoires d’un instant »

Sous le même ciel

https3a2f2fimg-livraddict-com2fcovers2f2552f2553812fcouv25228094Résumé :  Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.
Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.
Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens. Lire la suite de « Sous le même ciel »

Les Sorciers

Anthea Livre II

anthea 2Résumé : A Fall River, l’été s’est écoulé sans heurt, bien trop calme.
Après les affrontements ayant eu lieu lors de la Manifestation de Printemps, le quotidien a repris ses droits comme si rien n’avait jamais existé. Comme si tout cela n’avait été qu’un cauchemar.
Et pourtant… La rentrée à peine entamée, la menace des Sorciers se fait ressentir. Invisible mais palpable, insidieuse, omniprésente.
Pendant que Max approfondit ses connaissances et tente de survivre à un climat familial oppressant, Cassandra lutte contre elle-même autant que contre les autres. Il est difficile d’accepter d’être plusieurs quand on a toujours été deux. Comment faire confiance quand on n’est pas certain de ce que cachent nos proches?
Accepter d’être différents et d’avoir des pouvoirs ne prépare pas toujours aux conséquences. Quand l’intimidation se transforme en drame réel, les séquelles sont irréversibles et dévastatrices.
Face aux épreuves qui vont les assaillir, il leur faudra rester unis et se soutenir, même quand tout autour d’eux va essayer de les séparer.

Auteure : Tia Wolff (Anthea Livre I, Les Mastels)

Mon avis :

J’avais dévoré le premier tome qui mettait en place l’univers, l’intrigue, les personnages, et surtout qui nous laissait sur la menace des Sorciers.

Ce second tome a été lu tout aussi vite. L’écriture est toujours addictive, les paysages aussi beaux, on se sent tout aussi proches des personnages que dans le premier tome, partageant leurs doutes et leur frustration, prenant position pour les uns ou les autres sans vraiment réussir à les départager, vivant à leur côtés l’angoisse de leur situation et de l’attente.

Parce que oui, les Sorciers on les attend. Je pensais que dans ce tome on en apprendrait plus sur eux, leur histoire, leurs intentions, leur origine, leurs pouvoirs… Je m’étais imaginée qu’on aurait peut-être un peu leur point de vue. Ou du moins qu’ils seraient particulièrement présents. Mais non, on ne les voit que très peu. Leur menace cependant est bien là tout du long, bien qu’on ignore de quoi ils sont capables. On ne fait que se demander, comme Cassie, pourquoi ils ne réagissent pas, qu’est-ce qu’ils préparent, de quoi sont-ils capables, et que veulent-ils vraiment?

J’ai partagé la frustration de Cassie les concernant. J’ai aussi eu envie de secouer d’autres personnages tels que Luke et surtout Max, dont l’inaction et la tendance à garder des secrets ne sont que source d’ennuis.

Bref, j’ai encore une fois vécu l’histoire de l’intérieur. J’avoue que j’aurais voulu plus d’action, plus d’informations concernant les Sorciers, et que l’inaction imposée aux adultes m’a un peu frustrée.

Mais dans l’ensemble, on a une forte évolution des personnages, notamment Cassie qui tout en restant fidèle à elle-même est celle qui change le plus. Les relations entre les personnages aussi évoluent et laissent à penser que les choses vont encore énormément changer par la suite, chacune de leur réaction ayant des conséquences sur la vie des Matels et des Sorciers. Que de suspens…

En bref : Un second tome de transition qui apporte plus de questions que de réponses. J’ai hâte de lire le troisième tome!

Bonne lecture!

Xoxo!

Les Mastels

Anthea tome 1

https3a2f2fimages-eu-ssl-images-amazon-com2fimages2fi2f41f7nzwxisl-_sx195_Résumé : 16 ans… Le printemps de la vie ! Pour Cassandra et Max, cette phrase va dépasser les limites qu’on lui pose habituellement. Au départ, une amitié ancestrale remontant sur plusieurs générations, des amis, des cours ennuyeux, des cœurs prêts à s’emballer et des matchs de basket à gagner. Le vent léger de l’adolescence. Mais c’était sans compter sur les secrets de famille, sur les squelettes qui dorment dans les placards, sur les légendes qui sont parfois bien plus que ça. Un bruissement infime dans la forêt, il y a de cela de nombreuses années. Un autre siècle. Une autre époque… En apparence anodin mais véritable tempête à venir. Un battement d’aile de papillon en dormance. Il suffira de rien, ou presque. D’un bracelet offert, pas du tout par hasard, pour chambouler leur vie.
Comment réagit-on quand on vous apprend soudainement que le monde dans lequel on évolue n’est que mensonge ? Comment assimiler l’incompréhensible ? Comment, surtout, continuer d’être un adolescent lambda avec son quotidien de tracas insignifiants ? Entre doutes, magie, grimoires, secrets et inquiétudes, ils devront se frayer leur propre chemin.
Lire la suite de « Les Mastels »