La bibliothèque des cœurs cabossés

http3a2f2fi38-servimg-com2fu2ff382f142f462f912f532f10133110Résumé : Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l’Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l’invite à venir passer des vacances chez elle. À son arrivée, une malheureuse surprise l’attend : Amy est décédée.

Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre on séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque… grâce aux livres, bien sûr.

Auteure : Katarina Bivald

Mon avis :

J’avais ce livre dans ma pal depuis un petit moment (presque 2 ans je dirais) et son côté feel good et bibliothèque m’attirait sans pour autant me convaincre de le lire tout de suite. Puis en début de moi j’ai découvert que grâce à mon forfait de téléphone (Sosh donc Orange), j’avais droit à un livre audio offert par mois jusqu’à janvier 2019. Vu que le système des livres audio m’intrigue depuis un moment, c’était l’occasion d’essayer. Et sur l’affiche du livre La bibliothèque des cœurs cabossés en audiobook il y avait marqué « si vous avez aimé Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates vous allez adorer » Vu que j’ai ADORE Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, ça a fini de me convaincre.

Si je n’ai pas aimé autant que Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates (qui est un gros coup de cœur), j’ai toutefois beaucoup aimé cette lecture. Je me suis bien attachée aux personnages, j’ai apprécié l’ambiance, l’environnement, le contexte.

Si Sara n’est pas un personnage qui brille par sa personnalité, elle en est tout de même attachante dans sa naïveté. Parfois un peu agaçante dans son manque d’ambition et de capacité à se projeter, ou même à prendre sa vie en main, son évolution n’en est que plus agréable. 

Et les relations qu’elle a avec les habitants de la petite ville de Broken Wheel nous permet de voir l’effet que les gens ont les uns sur les autres, l’impact d’une rencontre, d’un geste, d’un mot, d’une lettre…

C’est une jolie histoire, assez prévisible il faut l’admettre, mais qui se laisse apprécier.

Pour ce qui est de mon expérience avec le livre audio, j’ai eu du mal avec le format au début, la concentration demandée est différente, amis une fois habituée, j’ai vraiment savouré mon écoute, et je pense que ça a contribué à ce que j’aie passé un si bon moment.

En bref : Un roman feel good dans une petite ville qui donne envie de se trouver son petit coin aux Etats-Unis.

Publicités