Le Diable Noir

L’Horloge à l’Envers tome I

Résumé : XIIIe siècle, France.
Condamné à tort au cours d’un procès expéditif, Samuel est sauvé in extremis par le Diable Noir, un étrange personnage, alchimiste ou sorcier selon la croyance, qui le prend sous son aile.
Que penser de cet homme énigmatique qui lui fait des demandes invraisemblables, comme celle d’attraper trois mouches ? Prenant son nouveau maître pour un fou, le jeune homme s’exécute. Mais, porté par sa curiosité, il va braver l’interdit sans comprendre le destin qui lui est à présent réservé.

Autrice : Anne Pouget

Edition : Scrineo

Date de sortie : 29 avril 2021

Genre : historique, jeunesse

Mon avis :

L’histoire démarre avec le procès expéditif de Samuel, qui est sauvé in extremis par le Diable Noir que tout le monde craint. On nous explique très vite que si Samuel a été jugé si rapidement c’est parce qu’il est juif, et si tout le monde a peur du Diable Noir, c’est parce qu’il est noir et musulman. D’entrée de jeu, on aborde le sujet du racisme à l’époque médiévale.

Ce duo de marginaux se retrouve donc chez le Diable Noir, qui tente de transmettre une partie de son savoir à Samuel. Celui-ci m’a un peu agacé . Il n’est pas si jeune, et pourtant, il se comporte un peu comme un gosse capricieux et impatient, ne réalisant pas la chance qu’il a d’avoir accès à une telle éducation.

Ca ne m’a pas empêchée d’être vraiment prise dans l’histoire, surtout à partir du moment où l’apprentissage de Samuel se mêle à une enquête qu’il est forcé de mener. J’ai adoré découvrir les prémices de la médecine légale, apportée par cet homme mystérieux qui a tant voyagé et récolté des savoirs issus de sciences, philosophies et cultures variées.

Dans ce premier tome on rencontre un certain nombre de personnages très variés, et intéressants, que j’aimerais beaucoup retrouver dans les tomes suivants. Ils apportent tous un point de vue et une ouverture d’esprit différents, qui permettent d’approfondir le sujet du racisme et de l’antisémitisme.

Il y a aussi un cahier documentaire à la fin du livre, qui permet d’aller plus loin pour mieux comprendre les mœurs de l’époque, ainsi que l’état de la médecine légale à ce moment-là.

En bref : une histoire entraînante, un poil trop rapide, qui aborde des sujets importants tout en étant instructif sur d’autres.

Bonne lecture!

Xoxo!

Un commentaire sur « Le Diable Noir »

  1. J’ai peur que le caractère de Samuel me gâche un peu la lecture… C’est typiquement ce que je déteste comme comportement… Mais l’histoire a l’air top 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s