La princesse au visage de nuit #PLIB2021

Résumé : Hugo, enfant violenté par ses parents, s’est enfui avec ses amis dans la forêt pour trouver la princesse au visage de nuit qui, selon les légendes, exauce les vœux des enfants malheureux, parfois au prix de leur vie. Après une nuit entière, Hugo ressort seul et amnésique.
Vingt ans plus tard, Hugo apprend la mort de ses parents. De retour sur ses terres, alors qu’il se retrouve mêlé à l’enquête, d’étranges événements se produisent. De mystérieuses lueurs brillent dans les bois, les orages soufflent des prénoms dans le vent.

Auteur : David Bry (Le garçon et la ville qui ne souriait plus)

Edition : L’Homme Sans Nom

Genre : fantastique

Lien sponsorisé : https://bit.ly/3btyo1G

Mon avis :

J’avais lu Le garçon et la ville qui ne souriait plus du même auteur, et la plume autant que les sujets abordés m’avaient plu. La princesse au visage de nuit m’a été présenté comme un roman plus adulte et plus effrayant. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre, si ce n’est à quelque chose de très différent.

J’ai été très positivement surprise. On suit donc Hugo, de retour dans le village de son enfance qu’il n’a pas revu depuis vingt ans. Ce retour n’est pas pour lui plaire puisqu’il vient enterrer ses parents. On va très vite apprendre qu’il ne les a pas revus depuis tout ce temps, quand les services sociaux l’ont emmené. Ce qui devait être une aller-retour rapide se voit prolongé par la découverte que la mort de ces parents n’est peut-être pas accidentelle.

On va donc suivre une enquête, et Hugo est au cœur de celle-ci. En parallèle, des évènements étranges vont se multiplier autour du jeune homme. Et enfin, la sœur de son amie d’enfance va venir essayer de déterrer les derniers souvenirs d’Hugo sur son passé au village. Il a oublié les dernières heures de sa vie. Malheureusement, la clé de la disparition de ses deux amis, enfants à l’époque, repose dans ces souvenirs.

On suit aussi un petit bout de la nouvelle vie qu’il s’est construite, avec ses amis à Paris. Un cercle attachant et réaliste, un groupe d’amis qui a lui aussi ses problèmes, dont certains inquiètent.

Il y a donc plusieurs mystères que l’on cherche à résoudre en même temps. Le tout se passe dans une ambiance électrique. Plus on approche de la date anniversaire de la disparition des enfants, plus l’orage gronde dans le village.

J’ai vraiment eu l’impression de ressentir la lourdeur dans l’air, l’électricité statique, le vent chaud. L’auteur parvient à nous immerger dans son récit. On sent réellement la tension monter. Et au fil des découvertes, on réalise l’ampleur de ce qu’a vécu Hugo, de ce que la Princesse au visage de nuit représente et l’impact qu’elle a eu. A travers elle et Hugo, les personnages du village et les amis parisiens, on aborde un certain nombre de sujets assez lourds. Mais ils sont amenés et liés au fur et à mesure. Entre cet aspect, et les éléments mystérieux ainsi que l’ambiance pesante, on est pris dans l’histoire qui devient vite addictive.

En bref : Ce livre se dévore. Entre mystères, tragédies et amitiés, on est pris au cœur de l’orage!

Bonne lecture!

Xoxo!

#ISBN9782918541721

2 commentaires sur « La princesse au visage de nuit #PLIB2021 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s