Avis Lecture – Encens

Résumé : Nouvelle-Orléans, 1919.
Alors que le tueur à la hache sème la terreur dans les rues et nargue les enquêteurs, le corps mutilé d’une jeune femme est découvert en ville. Que signifient ces notes de musique retrouvées sur sa peau et ces étranges plumes métalliques plantées dans son dos.
Pour les inspecteurs Perkins et Bowie, une nouvelle enquête s’ouvre. Se pourrait-il qu’un deuxième meurtrier soit à l’œuvre?
Plongez au cœur des Bayous aux côtés de Grace, une intrépide cartomancienne et démêlez les ficelles de cette enquête musicale aux multiples rouages…

Mais prenez garde, écouter du jazz pourrait bien vous coûter la vue…

Autrice : Johanna Marines (Cendres)

Genre : Steampunk

Edition : Snag Fiction

Mon avis :

De cette autrice, j’avais beaucoup aimé Cendres qui m’avait emportée pour une plongée dans un Londres Victorien sombre, au travers de ses mauvais quartiers. Encens m’a fait voyager dans le temps et l’espace à son tour en m’emmenant à la Nouvelle-Orléans en 1919.

Dans cette version de la Nouvelle-Orléans, le monde est marqué par la présence des automates au quotidien, mais surtout par les cicatrices laissées par de violentes guerre contre ceux-ci. Ici, les automates ne sont pas juste des robots ou des êtres automatiques dénués d’âme. Ils ont des émotions, des rêves, des envies. Ils cherchent leur place dans cette société menée par les Hommes. En toile de fond de l’histoire principale autour des meurtres, on suit le combat des automates pour la reconnaissance de leur statut, leur lutte pour être reconnus, pour le droit de vote. J’ai beaucoup aimé cet aspect là et sa place dans le récit. J’ai trouvé que l’équilibre était idéal.

Au fil de l’histoire, on a plusieurs points de vue. Au début de ma lecture, j’ai trouvé qu’il y en avait un peu trop, j’étais parfois perdue entre les personnages que l’on suivait et ceux que l’on croisait à travers d’autres. J’en ai confondu quelques uns plusieurs fois, et par moments j’ai mis du temps à faire le lien entre certains. Parfois c’était voulu pour qu’on ne réalise ces liens que petit à petit, qu’on ne les devine pas trop vite. D’autres fois, c’est juste parce que j’ai mis du temps à vraiment rentrer dans ma lecture, par manque de temps à lui accorder au quotidien. Mais une fois que j’ai vraiment pu m’y mettre, c’est devenu bien plus clair, et le choix des narrateurs et de leur nombre s’est expliqué.

Le récit est à la fois une enquête sur un tueur en série particulièrement violent, mais aussi la recherche d’éléments de son passé pour un personnage. C’est une vision d’une société divisée, le combat d’une minorité qui veut seulement exister. C’est une toile de fils emmêlés en tous sens qui ne dévoile son dessein qu’à la fin, nous laissant émettre des hypothèses, deviner à travers des détails, ne nous montrant jamais l’ensemble du tableau avant qu’on ne soit vraiment prêt à le découvrir.

La plus grande réussite de ce roman pour moi, c’est l’effet d’immersion à la fois dans l’univers et dans l’enquête. J’avais envie de tout voir, de tout savoir, ma curiosité complètement éveillée dans cette Nouvelle-Orléans unique.

En bref : un roman entrainant et surtout qui immerge dans son univers, et qui sait surprendre!

Bonne lecture!

Xoxo!

Un commentaire sur « Avis Lecture – Encens »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s