Cendres #PLIB2020

CendresRésumé : Des bals de la haute société à la rue, il n’y a qu’un pas.
Londres, East-End, 1888, ère industrielle.
C’est dans ce quartier malfamé que vivent Nathaniel et sa soeur de rue, Luna. Lui sillone les rues à la tombée de la nuit. Elle est une voleuse hors pair. Mais un soir, lors d’une énième tournée, le jeune homme fait une macabre découverte.
Des rues sombres de la capitale en passant par un manoir victorien luxueux… De soirées mondaines où le diamant est roi aux tavernes miteuses où l’opium circule dans les veines…
Prenez garde, personne ne sort indemne du voyage.

Autrice : Johanna Marines

Edition : Snag

Genre : Steampunk

Mon avis :

Je me suis lancée dans ce roman sélectionné pour le Plib2020 avec une petite appréhension. En effet il a été beaucoup comparé à Rouille de Floriane Soulas que j’ai lu et apprécié l’an dernier.

Il  a certes une similitude dans le fait que ce soir un roman avec un environnement Steampunk et le fait que l’un des personnages que l’on suit issu d’un quartier pauvre, mais ça s’arrête là pour moi. Ce n’est clairement pas assez pour que je dise que ces romans se ressemblent. D’ailleurs à cause de tous ces commentaires, j’ai un peu passé ma lecture à attendre certains éléments. Qui évidemment ne sont pas apparus. Maintenant que ce point est clarifié, parlons de Cendres !

Déjà, l’action se passe à Londres en pleine ère industrielle, plus précisément l’année ou Jack L’Eventreur assassine cinq femmes à Londres. Autant dire que le contexte est parfait pour me séduire. J’ai pris un grand plaisir à parcourir les différents quartiers de Londres, à les imaginer tels qu’ils étaient à l’époque, à superposer mes connaissances de la ville à ce qui était décrit dans le roman.

De plus, l’objet livre est très beau, avec une couverture qui attire l’oeil par des couleurs qui annoncent d’emblée l’aspect steampunk pour mon cerveau. Il y a aussi des rabats (j’adore les rabats dans les livres, je ne saurais pas expliquer pourquoi ils apportent un plus pour moi!) et surtout, une carte de Londres à la fin!

Ensuite, j’ai apprécié les personnages, que ce soit Agathe, Nathaniel ou même Luna, même si je ne m’y suis pas attachée énormément. Cela ne m’a pas empêché de dévorer le roman, d’avoir hâte d’obtenir des réponses aux nombreuses questions, et d’espérer jusqu’au bout avec eux un dénouement en leur faveur.

J’ai donc beaucoup apprécié l’histoire, l’intrigue, l’univers et j’ai lu d’une traite le roman. J’ai particulièrement apprécié qu’on ne nous donne pas des réponses parfaites et attendues par moment, au contraire j’ai été surprise par la tournure assez sombre que l’histoire a pu prendre.

J’ai quand même eu des moments où la chronologie ou l’écriture au détour d’une phrase ou d’un dialogue, m’ont un peu sortie de ma lecture. J’ai eu parfois du mal avec la chronologie pour laquelle la cohérence ne me semblait pas toujours évidente, et avec quelques maladresses dans l’écriture, notamment des changements de ton qui m’ont perturbée. Toutefois, cela ne m’a pas empêché d’aller au bout de ma lecture avec grand plaisir!

En bref : un roman entraînant malgré quelques imperfections.

Bonne lecture!

Xoxo!

#ISBN9782490151080

Un commentaire sur « Cendres #PLIB2020 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s