La Cité des Chimères #PLIB2020

la_cite_des_chimeresRésumé : L’Ancien Monde a disparu. Londres laisse place à Lowndon Fields. Les hommes se sont organisés en guildes, guidés par leurs chi, leur nature profonde : la guilde des marchands, des inventeurs, des alchimistes, des immergeants, des guides.
L’homme tâche de vivre en harmonie avec la nature qui est laissée libre d’évoluer à sa guise partout où elle le souhaite : arbres, plantes envahissent les immeubles et les rues. Les animaux sont devenus des Gardiens, protecteurs des hommes et particulièrement respectés. Différentes guildes dirigent le nouveau monde. Grâce aux immergeants, il essaye de comprendre et d’éviter de faire les mêmes erreurs que leur ancêtre. Celeste, une jeune fille de 17 ans et qui ne connaît pas son Chi. Elle rencontre Calissa, une ancienne chimériste, dernière de son espèce. Elle découvre alors la confrérie des Sans Loi.

Autrice : Vania Prates (Messagère)

Edition : Snag

Genre : fantasy, dystopie

Mon avis :

On est dans une dystopie post-apocalyptique qui pourtant n’y ressemble pas. Elle ne ressemble à aucun livre post-apocalyptique, et à aucune dystopie que j’ai pu lire. On découvre donc le nouveau monde à travers les yeux de Céleste qui vit à Lowndon Fields, peut-être l’une des dernières communautés au monde, pour ce que les explorateurs ont pu rapporter en dehors des frontières. Le peuple ne sait rien ou presque de l’Ancien Monde et de ce qui a causé sa chute. Ils n’en ont que des reliques.

Dans ce nouveau monde, les seuls à en savoir un peu plus, ce sont les dirigeants, à un certain degré, mais surtout les immergeants. Ce sont les seuls à avoir accès aux derniers livres de ce bastion d’humanité et à en tirer l’Histoire de la Terre avant le fin du monde qui a laissé si peu de survivants. Conscients du danger de ces connaissances entre de mauvaises mains, et motivés à ne pas laisser se reproduire les mêmes erreurs, ces immergeants vivent à l’écart et ne partagent qu’au compte-goutte leurs découvertes. Ils sont les gardiens des connaissances et ainsi de la paix.

Chacun a un chi. Une inclinaison, un trait de caractère, une affinité développée dans un certain domaine. Les gens vivent en accord avec ce chi, en accord avec leur nature et leurs désirs profonds. Le chi détermine donc le métier vers lequel chaque habitant de Lowndon Fields se tourne. Ce n’est pas obligatoire, rien est forcé, mais c’est tout simplement naturel. Et les humains de ce nouveau monde écoutent le plus souvent leur nature profonde. J’aime énormément ce concept, cette capacité à écouter son moi profond, à vivre selon sa nature et ses propres désirs, m’attire énormément.

Certains chi montrent des capacités plus évidentes que d’autres. Celui des immergeants par exemple. Mais aussi celui des Guides qui leur donne un lien particulier avec les Gardiens. En effet, dans cet univers, la Nature a repris ses droits, et les dirigeants de la ville font bien attention à ce que les changements qu’ils implémentent pour le confort des hommes n’empiète pas sur cette Nature. Certains humains (les guides) ont donc carrément un don leur permettant de communiquer avec un animal (Gardien). Ces derniers sont extrêmement respectés. A mes yeux cela a tout d’une utopie!

Mais bien sûr, la rencontre entre Céleste et Calissa va dévoiler une part cachée de ce beau monde. J’ai adoré Calissa et sa bande, leurs valeurs, leurs liens, leurs histoires. Et j’ai apprécié de voir Céleste les rencontrer et apprendre à se connaître elle-même à travers cette rencontre.

Il y a donc de nombreux thèmes très intéressants abordés dans ce roman, que ce soit le poids du savoir, le lien avec la Nature, l’importance de vivre en harmonie avec soi-même, ce sont tout autant de sujets que je trouve passionnants et que j’ai adoré découvrir au cœur de ces pages.

Il m’a manqué un petit quelque chose pour en faire un coup de cœur. Je ne saurais pas dire quoi, juste une petite étincelle. On n’est donc pas loin du coup de cœur. On est en tous cas sur une très belle lecture dont j’ai adoré l’univers.

En bref : un bel univers et plein d’ingrédients intéressants pour une lecture réussie!

Bonne lecture!

Xoxo!

#ISBN9782490151219
#PLIB2020

3 commentaires sur « La Cité des Chimères #PLIB2020 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s