Les Nocturnes #PLIB2020

les-nocturnes-1177141Résumé : Un nom, un bloc, une couleur d’uniforme : Rouge ou Vert. Ce sont les seules informations dont disposent les deux-cent-cinquante pensionnaires de la Croix d’If, entrés dans l’institut sans le moindre souvenir et sans opportunité de sortir.
Natt Käffig est un Rouge du bloc 3A. Il est le dernier à avoir vu Laura, une Verte, avant sa mystérieuse disparition. Il se fait approcher par un groupe d’élèves… Qui sont ces « Nocturnes » qui ont besoin de son aide et qui pensent que Laura avait découvert les raisons de leur présence dans l’institut? Rouges et Verts vont devoir collaborer pour percer le secret de la Croix d’If et échapper à l’administration. Y parviendront-ils en apprenant qu’ils sont prisonniers pour des motifs différents? 

Autrice : Tess Corsac

Editions : Editions Lynks

Genre : anticipation, sf

Date de sortie : 18 Avril 2019

Mon avis :

J’ai dévoré ce livre en quelques heures. Je m’y suis plongée comme on plonge dans l’inconnu et j’ai été happée au cœur de l’institut.

On suit Natt, qui est un Rouge. Même si ni lui ni le lecteur ne sait ce que cela signifie. Tout ce que l’on sait, c’est que lui et tous ses camarades de l’institut sont arrivés là sans le moindre souvenir. Ils n’ont aucune idée de leur identité. Ce qui leur donne l’impression de ne pas avoir d’identité. Ils ignorent à quoi ressemble le monde en dehors des grilles de l’Institut, et il en est de même pour le lecteur. Tout ce que l’on sait c’est que ceux qui se montrent trop curieux perdent à nouveau la mémoire.

Tout est là pour créer un climat inquiétant, propice à la méfiance. C’est ainsi que sont nés les Nocturnes qui œuvrent en secret pour découvrir qui ils sont.

C’est là la première question que j’ai trouvée très intéressante, celle de l’identité, de la mémoire. Les liens entre la personnalité et la mémoire, consciente et inconsciente sont questionnés. Qui est-on quand on ne se souvient pas de son passé? Notre passé inconnu influence-t-il cette nouvelle personne qui repart de zéro? Peut-on vraiment repartir de zéro? Autant d’aspects qui sont évoqués ici, ils sont le cœur de l’intrigue, la motivation de l’histoire.

Les Verts et les Rouges sont à l’Institut pour des raisons différentes. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas gâcher la lecture, mais cette question est fondamentale.

L’autrice pousse vraiment à la réflexion. On se pose de vraies questions sur la psychologie des personnages, la psychologie humaine, l’impact des actions des uns sur les autres. Elle a réussi, au travers de son histoire, à mettre en avant des points de questionnement essentiels. Elle y apporte une réponse, qui sans être celle que l’on attendait, est la plus réaliste, la plus vraie.

Le rythme de l’histoire et l’écriture mettent en situation presque tendue. On est inquiets pour les personnages, on ressent presque leur angoisse, leur stress, au point de ne pas pouvoir lâcher le livre avant le dénouement final.

En bref : Une lecture addictive où la réflexion psychologique se mêle à la survie.

Bonne lecture!

Xoxo!

#ISBN9791097434274

4 commentaires sur « Les Nocturnes #PLIB2020 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s