Dolorine à l’école

Les sœurs Carmines tome 3

https3a2f2fimg-livraddict-com2fcovers2f2822f2822122fcouv52603959Résumé : L’école de la vie n’a point de vacances. Même quand on y meurt.
Pour Dolorine Carmine, la rentrée des classes est une bonne occasion de se faire de nouveaux ennemis camarades. Cependant, la fillette n’a pas trop l’habitude de parler avec les vivants. Les fantômes, en revanche…
Dans le pensionnat bizarre tout à fait normal où elle atterri, les spectres manquent pourtant à l’appel. Ont-ils été chassés par les horreurs mignonnes petites bestioles des environs? A moins qu’il ne travaillent au laboratoire de Miss Elizabeth, la nouvelle institutrice?
Personne ne semble avoir la réponse. Monsieur Nyx veut tout brûler.
Mais Dolorine reste optimiste : en fouinant partout, elle finira bien par les retrouver! Un peu de curiosité n’a jamais tué personne… si?

Auteur : Ariel Holzl (Le complot des corbeaux, Belle de gris)

Edition : Mnemos

Genre : Urban Fantasy

Pages : 271

IMG_20181203_213713.jpg

Mon avis :

J’avais adoré Dolorine et son journal dans le tome 1. Cette fillette a un petit côté décalé, elle est d’une naïveté désarmante, surtout dans l’environnement dans lequel elle grandit. Elle avait été mon petit coup de cœur parmi les trois sœurs quand j’ai lu Le complot des corbeaux.  J’avais hâte de la retrouver dans le tome 2. Malheureusement elle y était assez peu présente (mais ça a été largement rattrapé par le fait que j’ai vraiment adoré Tristabelle).

J’étais donc encore plus impatiente de la retrouver dans le tome 3. J’en ai vraiment été ravie. Elle va à l’école pour la première fois de sa vie, elle se retrouve entourée d’autres enfants de son âge, des vivants. Entre son manque d’expérience avec les vivants et les conseils pas vraiment judicieux de ses sœurs, la situation est vitre trop complexe et perturbante pour la petite. Surtout quand elle réalise qu’il n’y a aucun fantôme dans les environs, elle perd donc son seul réconfort. D’autant plus que Monsieur Nyx tombe malade et est donc très absent pendant une bonne partie du livre.

Je dois d’ailleurs admettre qu’il m’a manqué. Son côté pervers et tordu produit toujours un contraste hilarant avec l’innocence de Dolorine. Il y a quand même eu des moments où j’ai retrouvé l’humour et les situations assez drôles dans lesquelles Dolorine est en vrai décalage avec la réalité qui l’entoure. J’ai bien ri.

Merryvère et Tristabelle aussi m’ont manqué. On est bien loin de Grisaille donc on les voit peu. Mais j’ai apprécié de découvrir un petit bout du monde en dehors de Grisaille. J’ai aussi beaucoup aimé qu’on creuse certains éléments discrètement abordés dans les tomes précédents, et qui laissent entendre qu’il y a encore énormément à découvrir sur l’univers des Sœurs Carmines.

D’ailleurs ça m’a un peu laissée sur ma faim.  Il y a encore tant à voir et à découvrir, à approfondir sur cet univers, qu’il me faudrait encore au moins trois tomes! Minimum!

En bref : Un troisième tome aussi brillant que les précédents, et qui donne envie d’encore plus de cet univers!

Bonne lecture!

Xoxo!

Publicités

4 commentaires sur « Dolorine à l’école »

  1. Pauvre M.Nyx ! Même si je doute que le terme pauvre convienne à cet esprit bien tordu 🙂
    Je n’ai pas encore lu le deuxième tome mais tu me donnes envie de très vite rattraper mon retard pour attaquer ce troisième tome qui a l’air très réussi !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s